Le suédois SSAB rachète le finlandais Rautaruukki

HELSINKI (Reuters) - Le sidérurgiste suédois SSAB a annoncé mercredi le rachat de son concurrent finlandais Rautaruukki pour 10,1 milliards de couronnes suédoises (1,15 milliard d'euros) afin de doper sa compétitivité dans un marché mondial de l'acier déprimé.

Partager

Les deux entreprises précisent que le prix proposé par SSAB représente une prime de 20% par rapport au cours de l'action Rautaruukki, qui a clôturé mardi à 6,89 euros.

La transaction intervient alors que les sidérurgistes sont confrontés à une demande mondiale mitigée, qui pousse les cours de l'acier vers le bas.

"Le projet de rapprochement est un pas naturel allant vers un renforcement de la compétitivité (...) en améliorant les positions en termes de coûts et augmentant la flexibilité de la production en vue de mieux s'adapter aux fluctuations de la demande", souligne Rautaruukki dans un communiqué.

Les deux entreprises ont chiffré à 1,4 milliard de couronnes les économies que devrait générer leur fusion.

La nouvelle entité aura une capacité de production annuelle de 8,8 millions de tonnes, avec des sites en Suède, en Finlande et aux Etats-Unis.

Le fonds souverain finlandais Solidium, plus gros actionnaire de Rautaruukki, s'est prononcé en faveur de l'opération, soulignant qu'elle avait déjà été envisagée à plusieurs reprises au cours des décennies.

Ritsuko Ando, Benoit Van Overstraeten pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS