L'Usine Energie

Le stockage s'impose aux distributeurs d'électricité, conclut une étude d'Accenture

Manuel Moragues ,

Publié le

La troisième édition de l'étude d'Accenture "Digitally Enabled Grid" paraît ce mercredi 16 mars. Elle pointe le stockage d'énergie, allié au solaire, comme une menace existentielle pour les opérateurs de réseau, qui vont devoir s'emparer de ce nouvel outil.

Les distributeurs d'électricité peinent déjà à s'accommoder de la prolifération des installations décentralisées de production d'électricité qu'ils font face à une nouvelle disruption : le stockage. La troisième édition de l'étude d'Accenture "Digitally Enabled Grid" qui paraît ce mercredi 16 mars montre les inquiétudes des cadres exécutifs des "utilities" de la planète face à la progression des batteries et autre capacités de stockage pour le réseau. Au point que 45% des 85 cadres interrogés - et même 64% en Europe - estiment que "le business model traditionnel de la distribution d'électricité n'est plus adapté", rapporte l'étude d'Accenture.

Selon le communiqué du cabinet de consultants à paraître ce 16 mars, une modélisation économique de l'impact du déploiement du stockage sur le réseau a montré que les "prix décroissants du stockage pourraient renforcer l'équation économique du solaire résidentiel dans des zones telles que l'Allemagne […] ou la Californie". De quoi accélérer le déploiement de cette énergie et compliquer encore plus la tâche des distributeurs d'électricité. Stephanie Jamison, directrice d'Accenture Smart Grid Services, explique dans le communiqué : "Les consommateurs investissant dans le stockage résidentiel et devenant capables d'utiliser l'électricité stockée au lieu de l'acheter au réseau […], l'activité de distribution fera face à une baisse de la demande […]. Cela affectera l'utilisation des ressources des opérateurs de réseau, mettant en péril leurs revenus."

"Menace existentielle"

Et la dirigeante d'ajouter : "Les utilities reconnaissent que le photovoltaïque couplé au stockage représente une menace existentielle sur leurs activités s'ils ne rentrent pas dans le jeu assez tôt." Le stockage promet de devenir rapidement un lieu d'affrontement intense, avec "66% des cadres qui s'attendent à voir la compétition s'intensifier dans les 5 prochaines années" et "77% qui investissent ou prévoient d'investir d'ici à dix ans dans les solutions de stockage".

Plutôt que de subir la disruption de leur modèle d'affaires, les distributeurs d'électricité ont tout intérêt à s'emparer du stockage, même s'il reste encore coûteux, pour profiter des bénéfices multiples qu'il apporte. Quitte à forcer leur nature conservatrice.

Manuel Moragues

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

21/03/2016 - 22h16 -

Un stockage de l'énergie crédible et qui tient vraiment la route, nécessite des choix très douloureux, une technologie viable et fiable, qui n'existe pas encore, au niveau mondial et surtout des investissements monstrueux et le mot est très faible, ce qu'aucun pays au monde ne peut faire,au vu de sa propre situation économique difficile à prévoir, des besoins monstrueux dans l'immédiat, à moyen et long terme.
Tout ce qui se dit ici ou là, c'est du vent.
Répondre au commentaire
Nom profil

21/03/2016 - 21h09 -

Le stockage de l'énergie n'est pas vraiment le problème ultra prioritaire pour quiconque réfléchit un peu (mais cet aspect de la réflexion sans recherche de profits financiers n'existe plus depuis des décennies!).
En fait dans le domaine des EnR, il faut avant tout utiliser ces formes d'énergie propres lorsqu'elles sont disponibles... et surtout pas continuer avec ''l'ancien concept d'ERDF'' consommer la nuit à un tarif privilégié! C'est une utopie contraire à toute logique scientifique pour ce qui est des rendements de transformation multiples que cette pratique impose.
Donc avant tout évoluons dans nos modèles de société en écoutant surtout les usagers plutôt que les actionnaires!
Nous devons changer nos comportements, en commençant par économiser l'énergie, respecter l'énergie, apprendre l'énergie... Tout doit passer par l'éducation, mais il est déjà bien tard!
Guy Favand expert EnR, MdE
Répondre au commentaire
Nom profil

16/03/2016 - 14h03 -

Il en aura fallut du temps pour comprendre que seul le stockage de masse permettra aux renouvelables d'être réellement économiques.
Economique parce qu'il nous permettra de supprimer tous les outils fossiles ainsi que le nucléaire qui sont en concurrence.
Economique parce qu'il nous permettra de choisir les meilleurs site de production énergétique tout en plaçant les stockages au plus près des besoins.
Economique parce qu'il nous fera économiser une partie de la dépense d'approvisionnement.
Economique parce qu'il n'affecte pas le changement climatique.
Economique parce qu'il nous permettra de transformer le stockage dans la forme énergétique voulue (H2 ou autre gaz)
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte