Le stockage s'impose aux distributeurs d'électricité, conclut une étude d'Accenture

La troisième édition de l'étude d'Accenture "Digitally Enabled Grid" paraît ce mercredi 16 mars. Elle pointe le stockage d'énergie, allié au solaire, comme une menace existentielle pour les opérateurs de réseau, qui vont devoir s'emparer de ce nouvel outil.

Partager

Les distributeurs d'électricité peinent déjà à s'accommoder de la prolifération des installations décentralisées de production d'électricité qu'ils font face à une nouvelle disruption : le stockage. La troisième édition de l'étude d'Accenture "Digitally Enabled Grid" qui paraît ce mercredi 16 mars montre les inquiétudes des cadres exécutifs des "utilities" de la planète face à la progression des batteries et autre capacités de stockage pour le réseau. Au point que 45% des 85 cadres interrogés - et même 64% en Europe - estiment que "le business model traditionnel de la distribution d'électricité n'est plus adapté", rapporte l'étude d'Accenture.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Selon le communiqué du cabinet de consultants à paraître ce 16 mars, une modélisation économique de l'impact du déploiement du stockage sur le réseau a montré que les "prix décroissants du stockage pourraient renforcer l'équation économique du solaire résidentiel dans des zones telles que l'Allemagne […] ou la Californie". De quoi accélérer le déploiement de cette énergie et compliquer encore plus la tâche des distributeurs d'électricité. Stephanie Jamison, directrice d'Accenture Smart Grid Services, explique dans le communiqué : "Les consommateurs investissant dans le stockage résidentiel et devenant capables d'utiliser l'électricité stockée au lieu de l'acheter au réseau […], l'activité de distribution fera face à une baisse de la demande […]. Cela affectera l'utilisation des ressources des opérateurs de réseau, mettant en péril leurs revenus."

"Menace existentielle"

Et la dirigeante d'ajouter : "Les utilities reconnaissent que le photovoltaïque couplé au stockage représente une menace existentielle sur leurs activités s'ils ne rentrent pas dans le jeu assez tôt." Le stockage promet de devenir rapidement un lieu d'affrontement intense, avec "66% des cadres qui s'attendent à voir la compétition s'intensifier dans les 5 prochaines années" et "77% qui investissent ou prévoient d'investir d'ici à dix ans dans les solutions de stockage".

Plutôt que de subir la disruption de leur modèle d'affaires, les distributeurs d'électricité ont tout intérêt à s'emparer du stockage, même s'il reste encore coûteux, pour profiter des bénéfices multiples qu'il apporte. Quitte à forcer leur nature conservatrice.

Manuel Moragues

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS