Le spécialiste du saumon MerAlliance intègre le groupe thaïlandais Thaï Union Frozen

Le numéro un en France du saumon fumé vendu sous les marques des distributeurs est racheté par le leader mondial des conserves de thon. Le rachat de l'industriel breton lui permet de s'engager dans un nouveau créneau pour lequel il souhaite devenir un leader européen.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le spécialiste du saumon MerAlliance intègre le groupe thaïlandais Thaï Union Frozen
Saumon fumé

MerAlliance (Quimper, Finistère) change de nationalité. Le spécialiste français des saumons fumés frais va passer sous pavillon thaïlandais. Son capital va être à 100 % repris par le groupe Thaï Union Frozen (Bangkok), le numéro un mondial de la conserve de thons qui a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 3 milliards d'euros. La reprise sera concrétisée en octobre 2014 à l'issue de l'avis de l'Autorité de la Concurrence.

MerAlliance a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 160 millions d'euros. L'entreprise qui traite chaque année 21 000 tonnes de saumons frais, emploie 950 salariés. Elle fabrique une partie importante de ses volumes à Quimper, dans une usine qui emploie 350 salariés. Celle-ci est complétée par un outil de logistique nommé Narvik, à Landivisiau (Finistère), où travaillent 90 personnes. MerAlliance est également présente en Ecosse (société Esco). Elle possède un bureau d'achat de la matière première à Bergen en Norvège et une usine en Pologne à Bydgoszcz pour les saumons premier prix.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

MerAlliance géré par MWBrands

Le groupe Thaï Union Frozen rachète MerAlliance pour un montant non communiqué. L'entreprise bretonne sera gérée par MWBrands (Paris), la filiale européenne de l'industriel thaïlandais. Sa directrice générale Elisabeth Fleuriot explique que "ce rachat vise à engager le groupe dans le secteur des poissons frais."

"Notre objectif, continue-t-elle, est d'en devenir l'un des principaux leaders européens", en s'appuyant sur la logistique et les méthodes d'achat de MerAlliance qui a passé des accords avec des producteurs écossais et norvégiens. Pour le moment, MerAlliance ne possède pas de ferme intégrée, un projet est à l'étude au Guilvinec (Finistère) où l'entreprise travaille à un dossier de création d'une vaste ferme d'élevage située à terre et alimentée par de l'eau de mer recyclée en circuit fermé. Le projet est de 10 millions d'euros.

Le groupe thaïlandais a bien l'intention de "séparer les deux organisations, l'une dans la conserve de thon l'autre dans le saumon frais dont les débouchés commerciaux sont très différents", insiste Elisabeth Fleuriot.

En France, le groupe Thaï Union Frozen est propriétaire depuis 2010 de la société Paul Paulet qui est à la tête de la marque de conserves de thon Petit Navire. Son usine est située à Douarnenez (Finistère), elle génère un chiffre d'affaires annuel de 300 millions d'euros et emploie 300 salariés. Ses ventes sont en croissance et 400 000 euros viennent d'être investis dans le laboratoire de R&D de Paul Paulet à Douarnenez pour la création de nouvelles gammes de conserves.

250 recrutements de saisonniers à Quimper

Gilles Charpentier, propriétaire depuis deux décennies de MerAlliance, doit rester à la tête de son entreprise jusqu'en avril 2016. Il considère que le rachat par le groupe thaïlandais "est un beau mariage". Il souhaitait se rapprocher d'un groupe industriel à même de développer ses activités, et non pas d'un fonds financier "qui aurait rationalisé au maximum."

L'ensemble des salariés de MerAlliance sont repris. Le groupe vient d'annoncer qu'il lançait le recrutement de 250 saisonniers à Quimper pour préparer les ventes des fêtes de fin d'année. Une opération conduite en collaboration avec Pôle Emploi qui se charge de trouver les profils demandés par l'entreprise industrielle.

Stanislas du Guerny

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS