Le spécialiste des éoliennes Vergnet en difficulté

Le fabricant français est victime du nouveau retard pris par la mise en œuvre de l’appel d’offres du gouvernement dans les départements d’outre-mer, lié à un problème de législation.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le spécialiste des éoliennes Vergnet en difficulté

Le groupe Vergnet est fournisseur de trois projets retenus la semaine dernière par le gouvernement dans le cadre de l’appel d’offres sur les éoliennes terrestres en Corse et dans l’Outre-mer. Il porte sur l’installation de 26 éoliennes pour une puissance de 19,5 MW. Le gouvernement a précisé qu'une mission avait été nommée pour mettre en conformité la législation permettant la mise en œuvre de l'appel d'offres.

Or selon le groupe Vergnet, il y a incompatibilité juridique entre les lois Littoral et Grenelle 2. La loi Grenelle 2 interdit la construction d'éoliennes à moins de 500 m des habitations existantes, tandis que selon la loi Littoral, toute construction doit se faire "en continuité avec les agglomérations et villages existants", assure le groupe.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Vergnet est donc inquiet du "délai de mise en conformité du cadre législatif, qui s'ajouterait au retard de plus d'un an déjà pris par rapport au planning initial de l'appel d'offres". L’entreprise avait déjà dû prendre des mesures de réduction des coûts en 2011.

La société étudie "les conséquences de cette situation imprévue" et en dira plus lors de la publication de son chiffre d'affaires annuel, le 1er mars. En octobre, l'entreprise avait déjà revu en très forte baisse ses prévisions pour l'exercice, après des retards sur un gros projet en Ethiopie.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS