Le spécialiste des capteurs sans fil Adeunis accélère sa croissance pour quadrupler de taille en 2022

Refonte du portefeuille de produits, optimisation de la chaine logistique, diversification dans les services…  Le spécialiste grenoblois des capteurs de l’Internet des objets Adeunis fait tout pour accélérer sa croissance. Avec l’objectif de quadrupler son chiffre d’affaires en 2021-2022 par rapport à celui en 2016-2017.

Partager
Le spécialiste des capteurs sans fil Adeunis accélère sa croissance pour quadrupler de taille en 2022
L'internet des objets, moteur de développement d'Adeunis

"Nous sommes dans une année de transition et de consolidation des offres, affirme Pascal Saguin, PDG d’Adeunis lors d'une présentation sur les perspectives de la société le 25 septembre 2018. Tous les ingrédients sont maintenant en place pour accélérer notre croissance de façon à atteindre l’objectif que nous nous sommes fixé à la veille de notre introduction en Bourse en octobre 2017: quadrupler notre chiffre d’affaires sur l’exercice 2021-2022, par rapport à celui de 2016-2017. "

Objectif de rentabilité en 2019-2020

Les résultats sur le dernier exercice fiscal clos en mars 2018 sont en ligne avec les prévisions de la direction. Le chiffre d’affaires a augmenté de 14,5% à 10,7 millions d’euros mais, compte tenu des investissements et des embauches, la perte nette s'est creusée à 2,8 millions d'euros, contre 1 million d'euros sur l'exercice précédent. L’objectif est d’atteindre la rentabilité sur l'exercice fiscal 2019-2020 et de porter le chiffre d'affaires à 35 millions d’euros sur l’exercice fiscal à clôturer en mars 2022.

Créé en 2000 à Grenoble, Adeunis opère dans trois domaines d’activité : les modules de communication de machine-to-machine, les systèmes de communication vocale sans fil en environnement bruité et les capteurs sans fil pour l’Internet des objets. C’est cette dernière activité, lancée en 2015 dans la foulée de l’arrivée des réseaux de connectivité SigFox et LoRa, qui constitue le principal moteur de développement de la société. La PME compte aujourd’hui 66 personnes (61 en France et 5 aux Etats-Unis où elle est implantée depuis 2011) et revendique un parc de 5 millions de capteurs.

"Nous avons consacré 20% de notre chiffre d’affaires sur le dernier exercice à la R&D, se vante le PDG. Nous avons procédé à la refonte et l’extension de notre portefeuille de capteurs pour l’Internet des objets, avec de nouveaux designs et des produits dédiés à différents métiers. Nous avons lancé plus de 20 nouveaux produits. Nous proposons maintenant un répéteur SigFox pour combler les zones d’ombre du réseau. Nous sommes les seuls à le faire sur le marché. » Adeunis propose une vingtaine de types de capteurs sans fil dédiés à deux environnements distincts. D’un côté, le bâtiment pour des applications de gestion de l’énergie et du confort. De l’autre, l’industrie pour des fonctions d’optimisation des processus.

Délocalisation d'une grande partie de la production en Asie

Sur le plan industriel, Adeunis poursuit la réorganisation de sa chaine logistique pour réduire les risques, maitriser les coûts et raccourcir les délais de livraison. " Il y a deux ans, nous avons décidé de délocaliser une grande partie de notre production auprès de deux sous-traitants en Asie du Sud-Est, l’un en Malaisie, l’autre en Thaïlande, rappelle Pascal Saguin. Avec le recul, nous nous rendons comptons aujourd’hui que nous avons fait le bon choix. Nous bénéficions de prix de revient plus attractifs et d’usines plus modernes que chez les sous-traitants français. Et dans le contexte actuel de tension sur les composants électroniques, nous sommes préservés car les composants se trouvent en Asie. Mais pour des questions de flexibilité, nous gardons notre sous-traitant historique français pour la fabrication d’une partie de nos produits dans son usine en Tunisie. " Pascal Saguin se garde de citer le nom du sous-traitant français. Mais selon L’Usine Nouvelle, il s’agit de BSE Electronic.

La PME réalise environ 50% de son chiffre d’affaires à l’export en Europe. Son espoir de développement à l’international réside aux Etats-Unis avec une focalisation sur le bâtiment. Les produits sont en phase de qualification. Le déploiement commercial est prévu au cours de l’exercice fiscal 2019-2020.

Enfin, Adeunis se diversifie dans les services de monitoring des capteurs. La PME se prépare à lancer en octobre prochain sa plateforme Kare construite en partenariat avec Thales pour les aspects sécurité et hébergement des données. "Nous proposons aux clients de gérer à distance leurs réseaux de capteurs, d’anticiper les problèmes et d’adapter le fonctionnement de façon à assurer le maintien opérationnel pendant cinq ans, explique Pascal Saguin. Beaucoup de clients sont intéressés par l’utilisation de ce service pour d’autres capteurs que les nôtres. Nous sommes en train d’étudier cette opportunité."

Vers un modèle de revenu récurrent

Ce service sera vendu sous la forme d’abonnement, un modèle intéressant de revenu récurrent. "Nous voulons nous servir de Kare comme lièvre pour la vente de nos produits, confie Pascal Saguin. Nous sommes en train de la tester avec quatre clients stratégiques. Il est difficile à ce stade de savoir ce que nous pouvons en tirer comme revenu. Elle pourrait représenter quelques pourcents de notre chiffre d’affaire sur l’exercice 2019-2020."

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

42 - ANDREZIEUX BOUTHEON

Assurance Des Vehicules A Moteur Et Risques Annexes.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS