International

Le spécialiste américain des cigarettes électroniques Juul Labs annonce une restructuration

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Juul Labs a annoncé lundi 28 octobre un plan de restructuration. L'entreprise américaine fait face aux inquiétudes sur l'effet du vapotage sur la santé.

Le spécialiste américain des cigarettes électroniques Juul Labs annonce une restructuration
Aux États-Unis, plusieurs États ont restreint les cigarettes électroniques comme celles commercialisées par Juul Labs.
© Juul Labs

En pleine polémique sur les cigarettes électroniques, Juul Labs va supprimer des emplois. L’entreprise américaine a révélé lundi 28 octobre un plan de restructuration. Selon le Wall Street Journal, celui-ci pourrait se traduire par la suppression de 500 emplois. Soupçonné de déclencher des inflammations pulmonaires, le vapotage fait polémique à travers le monde.

"Une réinitialisation nécessaire"

Aux États-Unis, plusieurs États ont interdit les cigarettes électroniques aromatisées et Juul Labs a annoncé une sérieuse modification de sa politique de vente le 17 octobre. L’entreprise basée à San Francisco a suspendu ses publicités imprimées, télévisées et numériques aux États-Unis. Elle a également annoncé la fin de la vente en ligne de ses produits avec des saveurs sans tabac ou sans menthol.

Désormais, Juul Labs prévoit également un plan de restructuration. “Alors que la filière du vapotage subit une réinitialisation nécessaire, cette réorganisation aidera Juul Labs à se concentrer sur la réduction de l'usage par les mineurs, l'investissement dans la recherche scientifique et la création de nouvelles technologies”, a déclaré dans un communiqué K.C Crosthwaite, dirigeant de Juul Labs. Ce dernier souhaite aussi obtenir les autorisations adéquates pour continuer à mener ses activités aux États-Unis et à travers le monde.

Un élan stoppé

L’entreprise n’a pas communiqué officiellement l’ampleur de cette réorganisation. Selon le Wall Street Journal, 500 suppressions de postes seraient prévues d’ici fin 2019 avec des réductions de coûts dans les services marketing. Juul Labs envisagerait donc de réduire ses effectifs de 10 à 15% même si le nombre exact ne serait pas encore arrêté selon le journal américain.

Dans tous les cas, le plan de restructuration représente un revers sévère pour l’entreprise. En 2019, elle a gagné en moyenne 300 employés chaque mois pour atteindre environ 4 000 salariés à travers le monde.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte