Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Le sous-traitant Lauak rachète la branche tuyauterie de Bombardier

Marine Protais , ,

Publié le

Le fournisseur aéronautique Lauak a acquis l’activité tuyauterie de Bombardier. Ce rachat lui permet de s’installer en Amérique du Nord. 

Le sous-traitant Lauak rachète la branche tuyauterie de Bombardier
Lauak s'installe au Canada et prévoit d'ouvrir deux nouvelles usines en France et au Mexique.

Lauak prend pied outre-Atlantique. Le chaudronnier basque a annoncé jeudi 30 août le rachat de l’activité tuyauterie de Bombardier. Il récupère ainsi l’usine de Mirabel, située au Canada, en charge de la fabrication des tubes et canalisation de l’avionneur, qui préfère pour sa part se concentrer sur son métier d’assembleur. Le montant du rachat n’a pas été dévoilé.

Pour Lauak, l’intérêt est double. Le Français gagne d'abord un nouveau client : "Nous avons signé un contrat de sept ans avec Bombardier", précise Mikel Charritton, directeur général de l'entreprise. C’est aussi pour le sous-traitant un moyen de s’installer en Amérique du Nord avec en ligne de mire Boeing et ses équipementiers, qui ne font pas encore partie de ses clients. L’ETI travaille principalement pour Airbus, Dassault et leurs grands équipementiers.

25 % d'export

Grâce à ce rachat, l’ETI basque voit sa part d’export passer de 10 à 25 % de son chiffre d’affaires, qui s’élevait à 165 millions d’euros en 2017. Le chiffre d’affaires de l’usine canadienne devrait atteindre 25 millions de dollars en 2018, estime Mikel Charriton. Le PDG en espère 40 millions de dollars en 2020.

L’ex-usine de Bombardier emploie 80 salariés, qui seront repris par Lauak. Le basque prévoit également l’ouverture de deux nouvelles usines pour soutenir sa nouvelle activité en Amérique du Nord : une en France à Hasparren, à côté d'Ayherre (Pyrénées-Atlantiques), où se trouve son siège social, et une seconde au Mexique. Leur inauguration est prévue pour le premier trimestre 2019. Au total 110 emplois seront créés. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle