Tout le dossier Tout le dossier

Le sort de PSA Aulnay sur la table

Le cas de l’usine automobile sera au centre des débats toute la semaine, du rapport Sartorius remis aujourd’hui au conseil municipal d’Aulnay jeudi.

Partager
Le sort de PSA Aulnay sur la table

Avant l’été, ils avaient promis de faire parler d’eux. Les syndicats de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) n’auront pas besoin cette semaine d’actions coups de poings pour que leur sort soit sur toutes les lèvres. La remise du rapport de l’expert gouvernemental Emmanuel Sartorius à Arnaud Montebourg ce matin remet sur le métier la fermeture du site annoncée par PSA en juillet.

Invités à la remise, les représentants syndicaux d’Aulnay souhaitent surtout évoquer la revitalisation des terrains, promise par Philippe Varin. "Notre objectif, c’est qu’aucun salarié ne se retrouve à Pôle Emploi", martèle Tanja Sussest, déléguée du syndicat majoritaire sur le site, le SIA.

Intérêt pour les terrains

Ces dernières semaines, différentes branches de PSA ainsi que plusieurs entreprises extérieures se sont montrées intéressées par les terrains, situés autour des bâtiments de production. La piste de karting pourrait par exemple accueillir des succursales commerciales de Peugeot et Citroën, PSA pourrait aussi implanter son école de formation pour les commerciaux. Une entreprise de démontage et recyclage de véhicules envisage de s’installer sur le site, tout comme Gefco, mais avec un nombre limité de reclassements d’anciens salariés PSA.

"Nous manquons de données chiffrées, en termes d’emplois", regrette Eric Charlier, représentant CFE-CGC sur le site. Seul élément concret : 600 reclassements assurés sur le site par différentes entreprises qui souhaitent s’installer le long de l’autoroute du Nord. Plus de détails émergeront peut-être mercredi. Les syndicats doivent rencontrer la direction pour évoquer le suivi du plan d’économies. Le SIA s’est d’ailleurs étonné que les dirigeants de PSA n’aient pas été conviés à la remise du rapport Sartorius. "Nous aurions aimé dialoguer avec eux, ne pas les laisser de côté", explique Tanja Sussest.

Un dialogue élargi aux collectivités

Un dialogue plus large avec les collectivités locales de Seine-Saint-Denis et d’Ile-de-France, voire de Picardie, c’est aussi ce que demandent les syndicats. "Nous voulons une mobilisation politique sur l’ensemble de la région, avertit Eric Charlier. On parle beaucoup du bassin d’emplois d’Aulnay-sous-Bois, mais une majorité des salariés viennent de l’Oise ou du Val d’Oise, grâce aux transports mis en place par PSA. Sans eux, ils ne souhaiteront peut-être pas continuer de travailler à Aulnay".

Certains élus locaux ont avancé des propositions. Le maire socialiste d’Aulnay, Gérard Ségura, affirme qu’il aura un droit de regard sur les entreprises qui souhaitent s’installer sur le site. Le conseil municipal abordera la question PSA Aulnay jeudi. L’ancien président PS du conseil général Claude Bartolone aurait proposé de baisser les charges des entreprises qui s’installeraient sur le site et reprendraient les ex-salariés PSA.

De source syndicale, les salariés qui quitteraient l’entreprise toucheraient en moyenne 1 000 euros par année d’ancienneté.

Les syndicats attendent peu du rapport Sartorius"
"Hermétique", "sans attente" : avant même sa remise, le rapport d’Emmanuel Sartorius suscite peu d’enthousiasme. Les représentants syndicaux de PSA Aulnay se fient plus aux conclusions d’un autre rapport, mené à la demande des élus au comité d’entreprise par le cabinet Sécafi. "Plusieurs scénarios pour Aulnay mais aussi pour Rennes y seront exposés. L’alliance avec General Motors sera aussi évoquée. Nous verrons des alternatives à ce qui a été décidé", souligne Eric Charlier. Sécafi achèvera son travail mi-novembre.

0 Commentaire

Le sort de PSA Aulnay sur la table

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Auto

PSA : 550 postes pourraient être sauvés

Auto

Les principales déclarations de la remise du rapport Sartorius sur PSA

Auto

Le rapport Sartorius valide le plan d'économies de PSA avec des réserves

Auto

"C’est la stratégie de Philippe Varin qui est remise en cause par Sartorius"

Auto

PSA quitte le CAC 40, Solvay prend sa place

Auto

Vers un rapprochement PSA-Chevrolet

Quotidien des Usines

L’été noir de PSA

Auto

Quel impact pour PSA d’une sortie du CAC 40 ?

Auto

Les transferts de production entre Opel et PSA, objets de rumeurs

Quotidien des Usines

Philippe Varin lance la mission de reconquête pour Aulnay

Investissements industriels

Plan Rebond 2015 : la nouvelle bouée de secours de PSA

Auto

Devant le siège, les syndicats maintiennent la pression sur PSA

Quotidien des Usines

PSA Aulnay : "La ville n’a pas dit son dernier mot !"

Auto

Le cash, clé des négociations entre l’Etat et PSA

Constructeurs

BMW aurait mis fin à sa coentreprise avec PSA

Constructeurs

L’Etat s’empare du dossier PSA

Auto

Dix points pour sauver Opel

Auto

PSA va supprimer 8 000 emplois en France

Quotidien des Usines

"PSA nous a menés en bateau"

Auto

La folle journée de PSA

Quotidien des Usines

Le site PSA de Poissy touché par 700 suppressions de postes

Quotidien des Usines

PSA : les ouvriers abattus débraient à Aulnay

Auto

Philippe Varin (PSA) : "Pas de licenciements secs mais une solution pour chacun"

Éco - social

Arnaud Montebourg rappelle le "devoir" de PSA vis-à-vis de la nation

Auto

PSA, le constructeur qui a fermé dix usines en six ans

Editorial

Le dilemme de PSA : du premium ou des volumes

Auto

Le conseil de surveillance de PSA soutient Varin et sa stratégie

Constructeurs

Michel Sapin promet le soutien de l’Etat dans le dossier de PSA Aulnay

Auto

PSA prévoit de nouvelles mesures d’économies

Quotidien des Usines

Comité sous tension chez PSA

Auto

Automobile : Comment bien fermer Aulnay ?

Auto

Automobile : PSA en quête de cash

Auto

PSA Aulnay, usine paradoxale

Auto

PSA Aulnay et Opel Bochum, nouveaux Vilvoorde ?

Auto

"Tous les signaux nous emmènent vers la fermeture de PSA Aulnay"

Quotidien des Usines

PSA pourrait annoncer la fermeture de l’usine d’Aulnay fin juillet

Auto

PSA a reçu plusieurs offres pour Gefco

Quotidien des Usines

Le plan de départs de PSA cale

Auto

PSA vend son siège

Auto

PSA - GM, la nouvelle alliance

Auto

PSA envisage des restructurations

Auto

Automobile : pourquoi PSA a besoin d’un partenaire

Editorial

208 : le modèle que Peugeot ne peut pas rater

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS