Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Le soja américain retrouve les ports chinois et s'impose à grande vitesse en Europe

Franck Stassi , , , ,

Publié le

Les achats chinois de soja américain ont repris début février, pour la première fois depuis juillet dernier. L’Union européenne a pour sa part largement ouvert ses portes aux marchandises expédiées depuis les Etats-Unis.

Le soja américain retrouve les ports chinois et s'impose à grande vitesse en Europe
Les Etats-Unis exportent massivement leurs graines de soja.
© Flickr/United Soybean Board

Les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine vont-elles se réchauffer grâce au soja ? Début février, les groupes publics chinois agroalimentaires Cofco et Sinograin ont acheté "plusieurs millions de tonnes" de soja américain. Une première depuis juillet 2018, et la mise en place de droits de douane chinois (25%) sur le soja américain, peu après l’instauration, sous la houlette de Donald Trump, de droits de douane sur de nombreux produits chinois. Une trêve de 90 jours a été conclue début décembre entre les deux pays.

D’après Reuters, seulement 5 millions de tonnes (Mt) de soja ont été achetées à ce jour, sur la récolte 2018, par la Chine auprès des Etats-Unis, contre 23 Mt l’an dernier. 60% des exportations américaines de soja prenaient jusqu’alors la direction de la Chine chaque année. "Les efforts des éleveurs pour réduire l’utilisation de tourteaux de soja dans les rations, des marges de trituration faibles en réponse aux tarifs douaniers sur le soja américain, et la peste porcine africaine ont eu un impact négatif sur la demande au cours des six derniers mois", expliquait en décembre 2018, le département américain de l’Agriculture (USDA).

L’Europe, débouché privilégié du soja américain

Les agriculteurs américains, qui font partie de l’électorat privilégié de Donald Trump, n’ont toutefois pas attendu les derniers achats chinois pour maintenir leurs ventes. Début janvier, la Commission européenne s’est ainsi félicitée des premiers effets de l’accord de coopération conclu en juin 2018 entre Jean-Claude Juncker et Donald Trump.

Les importations européennes de graines de soja depuis les Etats-Unis ont enregistré une hausse de 112% entre juillet et décembre 2018, par rapport à la même période de l'année précédente. Les Etats-Unis se sont ainsi hissés au rang de premier fournisseur de soja de l’Union européenne (74,5% des volumes, contre 39% l’an dernier), devant le Brésil (19%), qui faisait la course en tête. 14 Mt de graines de soja sont chaque année importées en Europe. La Commission européenne planche actuellement sur l’autorisation d’incorporation de graines de soja américaines dans la fabrication d’agrocarburants.

A l’échelle mondiale, 369 Mt de graines de soja devraient être produites en 2018-2019, en hausse de 9% sur un an. La consommation s’apprécierait de 5%, à 353 Mt. Les stocks de fin de campagne progresseraient pour leur part de 14%, à 110 Mt.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle