Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Le site de Lyon paie le plus lourd tribut au plan de restructuration de Renault Trucks

, , , ,

Publié le

Le constructeur de poids lourd va supprimer 6 % de ses effectifs salariés, principalement à Lyon (Rhône) et à Blainville-sur-Orne (Calvados).

Le site de Lyon paie le plus lourd tribut au plan de restructuration de Renault Trucks
Renault Trucks - Assemblage de la cabine. Site de Blainville-sur-Orne.
© Renault Trucks

La direction de Renault Trucks a confirmé lors d’un comité central d’entreprise, le 19 mars à Saint-Priest (Rhône), la suppression de 508 postes dans ses usines françaises. Cela représente 6 % des 8 900 salariés actuels du constructeur de véhicules industriels, filiale de Volvo. Le site de Lyon (Rhône), conjointement Vénissieux et Saint-Priest,  est le premier touché avec 319 emplois supprimés, devant celui de Blainville-sur-Orne (Calvados) avec 128 postes et l’usine de Bourg-en-Bresse (Ain) avec 61 postes. 800 postes de prestataires et intérimaires devraient disparaître également. Seule l’usine de Limoges (Haute-Vienne) n’est pas concernée par ce plan de restructuration.

Des licenciements boursiers selon la CGT

Au diapason de la CGT qui dénonce des "licenciements boursiers", la CFDT condamne ces suppressions d’emplois, "conséquence des gains de rentabilité exigés par les actionnaires". Ce syndicat s’inquiète également "des conséquences psycho-sociales et de la charge de travail pour les salariés qui resteront" et appelle la direction à la vigilance.

4 400 suppressions d'emplois dans le monde

Ces réductions d’effectifs sont la déclinaison d’un plan de restructuration plus global annoncé par le groupe Volvo, qui prévoit 4 400 suppressions d’emplois à l’échelle mondiale sur un effectif global de 54 000 personnes.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle