Le site d'Axyntis de Pithiviers renforcé par un partenaire japonais

Le groupe français de chimie fine Axyntis crée une joint-venture avec le japonais Fuji Silysia, spécialiste des gels de silice. Ils investissent 3 millions d'euros dans cette structure dédiée à la chromatographie, qui sera basée à Pithiviers (Loiret).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le site d'Axyntis de Pithiviers renforcé par un partenaire japonais

Le site de Pithiviers (Loiret) du groupe de chimie fine Axyntis va connaître un bel essor. Vendredi 13 septembre, le Français a signé au Sénat un accord stratégique et industriel avec le groupe japonais Fuji Silysia, afin d'y développer une activité de chromatographie. Les deux partenaires vont ainsi installer une joint-venture à Pithiviers.

L'investissement, qui s'élève à 3 millions d'euros, est financé à part égale par les deux groupes. Fuji Silysia apporte de l'argent frais, tandis qu'Axyntis met à disposition de nouveaux équipements et embauchera une dizaine de personnes pour cette activité dédiée à la purification et la séparation des molécules.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les actifs rachetés à la société Kiralya

Le Français avait acheté en juillet les actifs de Kiralya, un spécialiste de la chromatographie basé à Romainville (Seine-Saint-Denis) dont l'activité a stoppé. "Nous avons préservé ces actifs et amélioré leur environnement industriel en les transférant à Pithiviers, afin de mettre cette activité de chromatographie dans un environnement GMP (bonnes pratiques de fabrication, ndlr)", affirme David Simonnet, président du directoire et directeur général d'Axyntis.

Il espère rapidement faire passer les revenus de l'activité chromatographie liquide haute performance – dédiée aussi bien à l'échelle du laboratoire qu'à l'échelle pilote – de 1 million d'euros, à 3 ou 5 millions. En proposant notamment à ses clients de l'industrie pharmaceutique des projets à forte valeur ajoutée.

Renforcer l'expertise R&D de Pithiviers

"Cela conforte aussi le site de Pithiviers comme centre de recherche de notre groupe, en plus de son activité de production", estime le dirigeant, qui dispose de cinq usines en France. Ce site de 94 personnes possède 90 mètres cubes de volume réactionnel, et dispose d'un centre de R&D, d'un atelier pilote GMP, d'ateliers polyvalents de synthèse et d'une unité automatique de cristallisation / finition GMP.

Le site devrait enregistrer un chiffre d'affaires de 22,8 millions d'euros en 2013, tandis qu'Axyntis atteindra les 80 millions d'euros.

L'attrait des industriels japonais pour la France

Quant à Fuji Silysia, qui se présente comme l'un des leaders mondiaux de la technologie silice et fabrique les colonnes de silice utilisées en chromatographie, il espère ainsi se rapprocher de ses clients européens, car ses quatre usines sont toutes situées au Japon. "Fuji Silysia dispose d'une joint-venture en Italie et d'une filiale commerciale très importante en Europe, mais il désirait avoir une capacité de production à proximité de ses clients, afin de diversifier les risques, et de capter des marchés supplémentaires", explique David Simonnet.

Les deux groupes comptent d'ailleurs développer de nouvelles activités industrielles dans les prochaines années. "Le Japon reste le deuxième marché pharmaceutique au monde, et nos projets avec les groupes japonais se multiplient, poursuit le patron d'Axyntis. Il y a un vrai intérêt de la part de ces industriels à investir en dehors du Japon pour limiter les risques de rupture de production liés aux évènements qu'on connaît. Et aussi un regain d'intérêt pour l'Europe par rapport à l'Inde – qu'ils préféraient à la Chine ces dernières années – et en particulier pour la France."

Gaëlle Fleitour

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS