Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Le site Covance de Porcheville va fermer

, , ,

Publié le

Racheté à Sanofi en 2010, le site des laboratoires Covance de Porcheville (Yvelines) va fermer, entraînant 128 licenciements.

Menacé de fermeture depuis le printemps 2015, le site des laboratoires Covance de Porcheville (Yvelines) a cessé l’essentiel de ses activités et fermera définitivement dans les semaines à venir a-t-on appris le 18 janvier de sources syndicales.

"L’accord collectif sur le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), conclu avec la direction à la mi-décembre 2015 et entraînant 128 licenciements secs, a été validé fin décembre par la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi, explique Aurélie Dhenin, délégué syndical CGT de l’entreprise. Les salariés ont reçu leur lettre de licenciement la semaine dernière. Il ne reste, sur place, qu’une vingtaine de personnes. Elles partiront ultérieurement à la fermeture définitive de l’établissement."

Fermeture progressive du site

"Tous les salariés ont reçu leur lettre de licenciement mais cela ne signifie pas que toute activité est suspendue, objecte un porte-parole de la direction. On n’arrête pas du jour au lendemain les activités, aussi bien celles concernant les études en cours que celles liées au fonctionnement. Cette phase va se prolonger plusieurs semaines voire plusieurs mois."

C’est en avril 2015 que la direction de Covance avait annoncé son intention de rechercher un repreneur et ce dans le cadre de la loi Florange.

"Depuis le mois d’avril, Covance a commercialisé le site et environ 114 entreprises ont été contactées. Aucune offre de reprise n'a été reçue à ce jour", précisait le porte-parole de l’entreprise fin décembre.

En septembre 2015 Covance avait officiellement lancé la procédure d’information-consultation en vue de la fermeture de cet établissement, spécialisé dans l’étude toxicologique des candidats médicaments et la production de principes actifs.

Cinq ans de sursis

"L’ensemble des salariés a reçu un courrier contenant des propositions d’intégration dans le congé de reclassement. Chaque employé peut bénéficier d’un congé de reclassement et de l’antenne emploi tout en restant salarié de Covance", assure le porte-parole.

Cette prochaine fermeture marquera l’épilogue d’un lent processus commencé il y a cinq ans avec la cession par Sanofi, l’ancien propriétaire du site, à l’Américain Covance. Cette vente était assortie d’un engagement du repreneur de maintenir l’emploi pendant cinq ans alors que Sanofi s’engageait à concourir financièrement au fonctionnement de son ancien établissement durant la même période. Cette convention arrivait à son terme le 31 octobre 2015.

Patrick Désavie

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle