Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Le serpent de mer du « buy european »

Manuel Moragues , ,

Publié le

Nicolas Sarkozy avait invoqué Jean Jaurès lors de la campagne de 2007. Pour celle de 2012, il cite presque mot pour mot la fondation éponyme. « Instituer une clause "buy european" pour les marchés publics et améliorer le Small business act » est l'une des propositions de l'eurodéputé socialiste Henri Weber, figurant dans le livret « Pour le juste échange » publié en février par la fondation Jean Jaurès. Lors de son meeting de campagne à Villepinte, le dimanche 11 mars, le président-candidat a promis, s'il est réélu, d'exiger de ses partenaires européens de doter l'Europe d'un Buy european act à l'image du Buy american act, institué par Roosevelt en 1933. Il entend réserver une part des marchés publics européens aux PME. Quitte à appliquer ces mesures unilatéralement si l'Europe ne s'y convertissait pas sous douze mois. L'idée n'est pas neuve. Élizabeth Guigou l'avait évoquée dès 1993, Christine Lagarde l'avait relancée en 2011 et Arnaud Montebourg l'a reprise en 2012. Même à Bruxelles, on y réfléchit... si l'on en croit le Commissaire européen chargé du marché intérieur, Michel Barnier. Suite au discours de Villepinte, il a rappelé lundi que la Commission européenne travaillait sur une solution « non protectionniste ». Une proposition pour garantir la réciprocité d'accès aux marchés publics, visant notamment la Chine, devrait être publiée le 21 mars. Mais trois années de négociations tendues ont été nécessaires pour y arriver.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle