Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le Sénat autorise la construction d’éoliennes sur les îles non raccordées au réseau électrique

Cédric Soares , , ,

Publié le

Deux amendements ont été adoptés par le Sénat le 18 juillet., dans le cadre de l’examen de la loi sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN), pour permettre la construction d’éoliennes sur les îles non raccordées au réseau électrique métropolitain. Les projets étaient jusque là rendus impossibles par la loi Littoral.

Le Sénat autorise la construction d’éoliennes sur les îles non raccordées au réseau électrique
Un champ d'éoliennes
© Tochis - Flickr - C.C.

Le Sénat a donné son feu vert à la construction d’éoliennes sur les îles “non interconnectées au réseau électrique métropolitain”, mercredi 18 juillet. Deux amendement voisins, relatifs au sujet, présentés par les élus bretons Michel Canevet (UC, Finistère) et Joël Labbé (écologiste, groupe parlementaire RSDE, Morbihan) ont été adoptés dans le cadre de l’examen de la loi sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN).

Ces territoires, comme les îles de Sein et d’Ouessant (Finistère) sont alimentés par “des groupes électrogènes fonctionnant au fioul”, a plaidé en séance le sénateur Michel Canevet. “Ces îles souhaiteraient pourtant développer un mix énergétique à partir d’éoliennes, de solaire et peut-être d’hydroliennes pour préserver la qualité de l’air”, a-t-il ajouté.

Jusqu’ici ces îles ne pouvaient lancer de projet d’éoliennes à cause de la loi Littoral encadrant l’aménagement des côtes. Les deux amendements ont pour objet de la modifier en levant les restrictions.

Un avis défavorable du Gouvernement

A noter que Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoire, a donné un “Avis défavorable” à l’un des amendements. “Les éoliennes bénéficient d’un régime spécifique : les implantations sont encadrées, mais possibles en discontinuité avec le tissu urbain. Cet amendement montre bien qu’il y a toujours une bonne raison de vouloir une dérogation ! Si on les prenait toutes en compte, il n’y aurait plus de loi Littoral”, a-t-il argumenté.

Le Sénat a débuté les travaux en première lecture du projet de loi ELAN mardi 17 juillet. Ils sont prévus pour durer jusqu’au 24 juillet. Le texte a déjà été adopté à l’Assemblée nationale.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle