Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le semencier Sakata Vegetables Europe inaugure son nouveau centre de recherche à Uchaud

, , , ,

Publié le

Le producteur de semences potagères Sakata Vegetables Europe, filiale du groupe japonais Sakata Seed Corporation, a inauguré mercredi 19 octobre un bâtiment de recherche de 1 300 m2 à Uchaud (Gard). Cet investissement de 2,8 millions d’euros fait partie d’un plan global de 9,5 millions pour soutenir un rythme de croissance de 10% par an depuis 10 ans.

Le semencier Sakata Vegetables Europe inaugure son nouveau centre de recherche à Uchaud © DR

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Sakata Vegetables Europe a inauguré ce mercredi 19 octobre un bâtiment de recherche de 1 300 m2 à Uchaud, dans le Gard, en présence d’Hiroshi Sakata, président du groupe japonais Sakata Seed Corporation, et de Masato Kitera, ambassadeur du Japon en France. Cet investissement de 2,8 millions d’euros a quintuplé la taille du centre de recherche gardois. "Nous avions besoin de beaucoup plus de place en raison des volumes, mais aussi pour préparer des recherches sur d’autres segments et d’autres espèces à l’avenir, commente Basile de Bary, directeur général. Le centre de recherche d’Uchaud, qui compte 38 collaborateurs dont 10 récemment recrutés, s’occupe de sélection végétale, biologie cellulaire, pathologie végétale et biologie moléculaire. Il héberge la direction de la recherche et pilote des équipes sur la zone EMEA, soit au total 68 personnes." Les recherches principales portent sur le melon charentais, la tomate et le poivron, ou encore le brocoli.

Plan d’investissement de 9,5 millions d’euros

L’inauguration s’inscrit dans un plan de près de 9,5 millions d’euros sur le site d’Uchaud. "Nous avons d’abord investi dans la production, puis dans la recherche, liste Basile de Bary, nous allons le faire maintenant pour la qualité de vie au travail." L’unité de production et de conditionnement est passée de 3 000 à 8 000 m2, en échange d’un investissement de 5,350 millions d’euros en 2015. "260 tonnes de semences et 1,8 millions de sachets sortent par an du site gardois", explique Mathieu Maxant, directeur supply chain.

Après une réhabilitation de 555 000 euros, l’ancien bâtiment de recherche accueillera les quatre personnes de European Sakata Holding, qui chapeaute les filiales des semences potagères et de semences florales. Présidée par Alain Sicard, la holding loue actuellement des bureaux à Montpellier. Enfin, un nouveau bâtiment sera construit pour 755 000 euros à Uchaud à partir de décembre pour recevoir à l’été 2017 la restauration, salles de détente...

Croissance annuelle de 10 %

Sakata Vegetables Europe emploie 150 personnes, dont 110 à Uchaud, et 30 saisonniers l’été pour des missions agricoles (elle exploite une ferme de 20 hectares, dont 14 de serres). Depuis une décennie, l’entreprise enregistre une croissance annuelle "de 8 à 12 %, et nous prévoyons le même niveau de croissance sur les trois à cinq ans à venir", souligne Basile de Bary. Le site récemment agrandi a la capacité d’absorber la croissance jusqu’en 2020. "Ce qui signifie que dans maximum 18 mois, il faudra établir les investissements pour la période 2020-2025, car on sait que l’on va continuer à croître. Les tendances de fond vers une alimentation saine et équilibrée sont bonnes. Focalisés sur le goût et la résistance aux maladies, nous sommes bien positionnés et nous gagnons des parts de marché."

Sakata Vegetables Europe a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 40 millions d’euros sur l’exercice 2015-2016 (clos fin mars) et la zone EMEA plus de 70 millions d’euros. European Sakata Holding s’affiche à 89 millions d’euros.

Sylvie Brouillet

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle