Le Seimat inquiet pour le second semestre

La progression de 13 % du chiffre d’affaires des fabricants d’engins de chantier sur les cinq premiers mois de l’année 2012 restera sans lendemain, selon le syndicat des entreprises internationales de matériel de travaux publics (Seimat).

Partager

L’année 2012 a très bien commencé pour les fabricants d’engins pour le BTP. Selon le syndicat des entreprises internationales de matériel de travaux publics (Seimat), le marché français a augmenté sur les cinq premiers mois de l’année de 18 % en volume et de 13 % en valeur par rapport à la même période en 2011. Les tombereaux articulés (+175 %), les niveleuses (+39 %), les pelles à chenilles (+23 %) et les tracteurs chenilles (+20 %) se sont particulièrement distingués.

L’embellie risque, cependant, d’être de courte durée. La baisse des commandes de 25 % lors du premier semestre ne laisse rien augurer de bon. Le Seimat prévoit un chiffre d’affaires pour l’ensemble de 2012 équivalent à celui de 2011.

Quant aux fédérations partenaires, elles sont pessimistes : la fédération française du bâtiment (FFB) prévoit une baisse de l’activité de 1,9 % pour 2012. La fédération nationale des travaux publics (FNTP) envisage une baisse de 1 % pour l’année, plombée par un dernier trimestre attendu à -3,2 % de baisse de chiffre d’affaires. Enfin, le Seimat avoue n’avoir aucune visibilité sur l’année 2013.

Partager

NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS