Le Sedif modernise l’usine des eaux de Choisy-le-Roi

Le Syndicat des eaux d'Ile-de-France (Sedif) investit 45 millions d’euros pour moderniser son usine de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) qui alimente en eau quelque 1,8 million de Franciliens.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le Sedif modernise l’usine des eaux de Choisy-le-Roi
Nouvelle unité de traitement de l'usine des eaux du Sedif à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne).

Inaugurée, le 26 août 2016, la nouvelle unité des traitements des effluents de l’usine de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) du Syndicat des eaux d'Ile-de-France (Sedif) va permettre d’améliorer les performances environnementales de l’usine et, notamment, de continuer de réduire le rejet dans la Seine des eaux de process. D’un coût total de 19,3 millions d’euros hors taxe, cette réalisation devrait apporter une économie d’énergie de l’ordre de 650 à 700 MWh/an et ses différentes technologies permettre une décantation de type mécanique sans aucun ajout de produit chimique. Enfin "grâce à l’utilisation de filtres presse à plateaux, technologie de déshydratation parfaitement maîtrisée, les boues chaulées sont valorisées en agriculture", précise un communiqué du Sedif.
Le syndicat qui alimente en eau 150 communes franciliennes, représentant environ 4,5 millions de consommateurs, a également ouvert trois chantiers de modernisation sur ce même site de Choisy-le-Roi.

Installation pilote de panneaux photovoltaïques

Le plus important, pour un montant de 18,6 millions d’euros hors taxe, porte sur la rénovation de l’unité de décantation. Des travaux qui seront complétés par la construction d’une installation pilote de panneaux photovoltaïques en toiture-terrasse pour réduire la consommation d’énergie de l’usine.

Les deux autres opérations sont de moindre envergure. L’une concerne la première tranche de rénovation des filtres à sable (4,4 millions d’euros hors taxes) et la seconde prévoit la refonte de l’unité de traitement au charbon actif en poudre pour un investissement de 2,08 millions d’euros (HT).

Ces réalisations, qui s’étendront sur 42 mois pour la plus longue, s’inscrivent dans le cadre du XVe plan d’investissement du syndicat courant sur la période 2016-2020

Patrick Désavie en Île-de-France

PATRICK DÉSAVIE

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS