Le secteur privé décélère en juin dans la zone euro

LONDRES (Reuters) - Le secteur des services et l'activité manufacturière de la zone euro subissent une décélération en juin, selon les premiers résultats de l'enquête Markit publiée ce mercredi, mettant un terme à une période de progression des indices PMI.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le secteur privé décélère en juin dans la zone euro

L'indice PMI de l'industrie manufacturière, calculé sur la base des réponses des directeurs d'achats de près de 2.000 entreprises de la zone euro, est retombé à 55,6 en première estimation en juin contre 55,8 en mai, alors que les économistes interrogés par Reuters l'anticipaient à 55,3.

L'indice équivalent pour les services est ressorti à 55,4 contre 56,2 le mois dernier et un consensus de 55,9.

Il reste pour le dixième mois consécutif au-dessus du seuil de 50 séparant expansion et contraction de l'activité.

Ces indices décevants jettent le doute sur la solidité de la demande au sein de la zone euro, notamment en Allemagne, première économie de la zone.

"L'Indice PMI flash semble indiquer une accélération de la croissance du PIB de l'Eurozone au cours du second trimestre, qui pourrait avoir atteint un solide taux de l'ordre de 0,6 à 0,7 %", a commenté le chef économiste de Markit Chris Williamson.

"La croissance est menée par le secteur manufacturier et plus particulièrement par ses exportations. Cependant, la baisse de plusieurs indicateurs (croissances de l'activité, des nouvelles commandes et des exportations) en fin de trimestre donne à penser que la croissance économique va fléchir à mesure que nous progresserons dans le second semestre", a-t-il ajouté.

"Cela peut également signifier que le retour, plus précoce que prévu, à la croissance de l'emploi pourrait s'essouffler au cours des prochains mois, mettant en évidence la dépendance actuelle de la région aux exportations plutôt qu'à la demande intérieure pour soutenir la reprise."

L'indice composite, qui regroupe les deux secteurs, a reculé à 56 conformément aux attentes, contre 56,4 en mai.

Le sous-indice de la production a revanche progressé en juin, s'établissant à 57,3 contre 56,8 en mai.

Catherine Monin pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 Commentaire

Le secteur privé décélère en juin dans la zone euro

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS