Le secteur financier lance son code de conduite sur les changes

LONDRES (Reuters) - De grands établissements et organismes de tutelle du secteur financier ont lancé jeudi un nouveau code de conduite des opérations sur un marché des changes représentant 5.000 milliards de dollars (4.460 milliards d'euros) de volume d'affaires quotidien.
Partager

Pour les professionnels, ce code représente la dernière chance de s'épargner une réglementation officielle stricte à la suite d'un scandale de manipulation du marché qui a vu sept grandes banques payer une dizaine de milliards de dollars d'amendes au terme d'une enquête internationale en 2015.

Ce texte de 75 pages établit ainsi 55 principes fondamentaux, et non pas de règles strictes, sur la manière de se comporter sur le plus important marché financier de la planète et son but avoué est qu'ils soient adoptés partout dans le monde.

Toutes les grandes banques centrales concernées ont de fait dit qu'elles respecteraient ces principes officiellement non contraignants et qu'elle exigeraient cette même adhésion de leurs contreparties.

Les comités de change mis en place par chacune de ces banques centrales exigeront pareillement l'engagement des dizaines d'établissements qui y siègent et une nouvelle commission internationale se chargera de vérifier que le code de conduite est bien appliqué.

"Je serais surpris qu'un grand intervenant se dérobe", a dit David Puth, le patron de la chambre de compensation CLS et président du comité des intervenants de marché, lequel s'est chargé de transposer dans le code les suggestions et idées des banques et autres intermédiaires financiers.

Le document a pour l'essentiel été rendu public il y a un an et sa version définitive rajoute notamment des dispositions suivant lesquelles il pourra être demandé aux banques et à une nouvelle génération de traders électroniques de préciser leurs procédures de trading et la nature des algorithmes employés.

Il prévoit aussi une consultation sur le principe controversé du "dernier regard" qui permet aux banques et aux autres intermédiaires financiers au tout dernier moment de rejeter une transaction après avoir reçu l'ordre de l'exécuter.

Dans un document séparé, le Global Foreign Exchange Committee donne jusqu'au 21 septembre aux parties intéressés pour s'exprimer sur cet élément particulier qui divise les professionnels.

(Patrick Graham, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé(e) de Certification Clients Agroalimentaires (F-X-H)

BUREAU VERITAS - 10/11/2022 - CDD - Cesson Sévigné

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

56 - BRECH

Résidence Opale, construction de 25 logements à Brech..

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS