Le secteur européen de l'acier peine à trouver des financements

Confronté à une demande d'acier déclinante dans l'Union européenne (UE), sidérurgistes et sociétés de négoce peinent de plus en plus à convaincre les banques de les financer, les poussant à trouver d'autres sources de financement.

Partager
Le secteur européen de l'acier peine à trouver des financements

Les mesures d'austérité prises à travers le Vieux Continent pèsent sur le bâtiment et l'industrie, ce qui freine considérablement la demande d'acier.

Stemcor, premier négociant mondial indépendant, cherche par exemple à obtenir un moratoire auprès de banques qui lui ont accordé un prêt de 850 millions de dollars (660 millions d'euros) que le groupe ne parvient pas à refinancer.

D'autres négociants moins importants comme Balli et Carbofer ont fait faillite, tandis que le manque de financements commence également à affecter certains producteurs comme l'espagnol Celsa et l'ukrainien Industrial Union of Donbass, qui ont engagé des restructurations à un niveau plus ou moins avancé.

"Le principal problème du secteur de l'acier va être celui du financement au cours des prochaines années", explique Massimo Bolfo, président du négociant Trasteel. "Les banques essaient de réduire leur exposition (...) quand elles ne se retirent pas entièrement."

"Elles nous ont clairement dit qu'elles apprécient toujours les métaux et les matières premières, mais que l'acier n'est plus attrayant."

Certains groupes cherchent à se maintenir à flot en tentant d'augmenter leurs fond propres, au risque de déplaire à leurs actionnaires qui voient leurs participations se diluer.

D'autres empruntent auprès de compagnies d'assurances pour réduire leur risque crédit ou sollicitent directement des prêts auprès de fonds, même si leurs frais sont bien plus élevés que ceux pratiqués par les banques.

L'affacturage devient également une option de financement très populaire.

Les problèmes de financement ne touchent pas que les PME mais aussi les grands noms de l'acier.

L'indien Tata Steel, deuxième producteur en Europe, a ainsi enregistré cette semaine une dépréciation d'actifs de 1,6 milliard de dollars liée à l'Europe.

Avec Reuters

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS