Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le secteur des disques durs dans le viseur de l’UE

,

Publié le

La Commission européenne va enquêter sur la concentration entre quatre spécialistes de l’électronique dans la filière des disques durs. C’est ce qu’elle a annoncé le 30 mai.

Le secteur des disques durs dans le viseur de l’UE © Seagate

Elle s’inquiète des effets pour la concurrence de projets de deux groupes asiatiques visant à vendre leurs activités dans le domaine à des concurrents américains. Selon la Commission, ces transactions risqueraient de réduire les sources d’approvisionnements en disques durs, notamment pour les fabricants indépendants de matériel informatique de stockage externe.

Dans le détail, le premier projet porte sur l’achat par le groupe américain Western Digital de la filiale du groupe japonais Hitachi. Une opération annoncée  le 7 mars pour un montant de 4,3 milliards de dollars. Le deuxième contrat est celui passé entre l’américain Seagate et la division de disques durs du sud coréen Samsung Electronics pour un montant de 1,375 milliard de dollars.

Acteullement, il n’y a que cinq fabricants de disques durs dans le monde : Seagate, Western Digital, Hitachi, Samsung et Toshiba. Or, les deux opérations évoquées devraient permettre à Western Digital de porter sa part de marché mondiale à près de 50% et celle de Seagate à 40%. "Le secteur a déjà connu une consolidation significative et les acquisitions projetées réduiront encore la concurrence", commente le commissaire européen à la Concurrence, Joaquin Almunia.

La décision finale de Bruxelles n’est pas attendue avant trois mois. Mais la Commission européenne a peu l’habitude de mettre son veto sur des acquisitions ou des fusions d’entreprises. Généralement, les entreprises préfèrent faire des concessions pour apaiser les craintes de Bruxelles, ou renoncent d'elles-mêmes à leur projet.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle