Le Scorpène de DCNS, touché, coulé ?

Hassan Meddah , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le Scorpène de DCNS, touché, coulé ?
DCNS a été victime d’une fuite d’informations stratégiques sur son sous-marin Scorpène.
Le sous-marin de DCNS torpillé ! Pas par une arme sous-marine, mais par une fuite massive de documents techniques. 22 400 pages détaillant ses principaux équipements critiques (système de combat, fréquences de communication, mécanismes de furtivité…) ont été transmises à un journal australien. Les services de renseignement français enquêtent pour déterminer l’ampleur et la criticité des données divulguées, et tenter d’identifier l’origine de la fuite. S’agit-il d’un vol informatique, de l’indélicatesse d’un sous-traitant ou d’un client, d’une action de guerre économique de la part d’un service d’État ? Les pistes sont multiples. C’est un coup dur pour l’industriel tricolore. À double titre. Le Scorpène constitue son fer de lance dans[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte