Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le salon EMO de Milan compte profiter de la reprise dans la machine-outil

Publié le

Du 5 au 10 octobre 2015 se déroulera le salon de la machine-outil (EMO) à Milan, juste à côté de l’Exposition universelle. L'événement profitera du rebond du secteur, avec une hausse au niveau mondial de 5,2% prévue pour 2015.

 

L’EMO, l’exposition de la machine-outil, sera italienne cette année, pour la première fois depuis 2009. Du 5 au 10 octobre 2015, Milan accueillera le plus important salon mondial du secteur. Les organisateurs ont choisi comme thématique : "Des machines pour construire le futur". Pour Alfredo Mariotti, le directeur de l’EMO, "la machine-outil est la machine qui donne forme à notre pensée. C’est la base de notre activité industrielle". Les 150 000 visiteurs attendus pourront découvrir chez 1 600 exposants répartis dans douze pavillons du parc des expositions de Fieramilano, juste à côté de l’exposition universelle, tout ce qui compte en matière de machine-outil. Avec, pour la première fois pour un salon de ce type, un espace consacré à la fabrication additive.

L’Italie, troisième exportateur mondial

Ce salon bisannuel devrait bénéficier de la reprise du secteur. Selon l’institut Oxford Economics, les commandes de systèmes de production au niveau mondial devraient augmenter de 5,2% en 2015 par rapport à 2014 pour atteindre 60 milliards d’euros, de 5,2% en 2016 à 63 milliards d’euros et de 4,8% en 2017 à 66 milliards d’euros.

L’Italie fait bonne figure. Le pays se place en quatrième position mondiale des fabricants d’outils de production derrière la Chine, l’Allemagne et le Japon. Ses 400 entreprises ont réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 4,8 milliards d’euros (+ 7,9%) dans la machine-outil pour un total de 7,2 milliards d’euros en incluant les robots, les systèmes d’automatismes et les produits annexes. En vendant 70% de sa production à l’étranger, l’Italie est le troisième exportateur mondial, derrière le Japon et l’Allemagne. En 2015, la production devrait progresser de 5,2% à 5,1 milliards d’euros et les exportations de 5,6% à 3,4 milliards d’euros. En France, la production est de l’ordre de 800 millions d’euros et la progression en 2015 devrait s’établir autour de 2%...

Patrice Desmedt

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle