Le russe Severstal aurait entamé des discussions pour la reprise de Florange

Les hauts-fournaux, dont la fermeture définitive a été annoncé au début du mois d'octobre, intéresseraient le groupe de sidérurgie russe. Selon Les Echos, Severstal serait ainsi entré en négociations avec ArcelorMittal. D'après le quotidien, deux autres candidats seraient également sur les rangs.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le russe Severstal aurait entamé des discussions pour la reprise de Florange

Severstal discute actuellement la reprise des hauts-fournaux de Florange, en Lorraine, affirme ce mardi 30 octobre Les Echos.

Le groupe de sidérurgie russe, candidat malheureux à la fusion avec Arcelor en 2006, aurait ainsi entamé des discussions avec ArcelorMittal "depuis deux semaines environ", précise Les Echos qui ajoute qu'un représentant de Severstal se trouverait à cet effet actuellement en Moselle.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Pour l'heure, l'intérêt de Severstal pour Florange suscite quelques réserves en Lorraine et à Moscou", assure le quotidien. Il affirme que "deux autres candidats sont sur les rangs" pour reprendre le site qui appartient au groupe ArcelorMittal, sans les nommer.

Contrôlé par le milliardaire Alexeï Mordachov, Severstal est spécialisé dans l'acier destiné au secteur automobile et à l'électroménager.

Le groupe ArcelorMittal a confirmé au début du mois d'octobre la fermeture définitive des deux hauts fourneaux de Florange à l'arrêt depuis 14 mois. Une décision qui concerne directement 629 des 2500 salariés travaillant sur le site.

Le gouvernement avait alors obtenu du patron d'ArcelorMittal Lakshmi Mittal un délai de 60 jours pour trouver un repreneur des hauts-fourneaux de Florange.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS