Le russe Rosneft signe un accord gazier avec le Kurdistan irakien

LONDRES (Reuters) - La compagnie russe Rosneft va investir dans les infrastructures gazières au Kurdistan irakien et permettre ainsi à cette région, où doit se tenir le 25 septembre un référendum d'indépendance rejeté par Bagdad, de devenir un important exportateur de gaz vers la Turquie et l'Europe.

Partager
Le russe Rosneft signe un accord gazier avec le Kurdistan irakien
La compagnie russe Rosneft va investir dans les infrastructures gazières au Kurdistan irakien et permettre ainsi à cette région, où doit se tenir le 25 septembre un référendum d'indépendance rejeté par Bagdad, de devenir un important exportateur de gaz vers la Turquie et l'Europe. /Photo prise le 1er juin 2017/REUTERS/Sergei Karpukhin

Le Kurdistan irakien exporte déjà du pétrole depuis 2014 en toute indépendance vis-à-vis du gouvernement central irakien et Rosneft, contrôlé par l'Etat russe, a rejoint cette année la liste de ses clients, apportant à cette région semi-autonome pour plusieurs centaines de millions de dollars de prêts garantis par de futures ventes de pétrole.

Rosneft va désormais élargir ses investissements au secteur gazier dans le cadre d'un accord portant sur le financement d'un gazoduc, ont annoncé lundi la compagnie russe et le gouvernement régional du Kurdistan. Deux sources proches des discussions ont dit que cet investissement dépasserait un milliard de dollars (837 millions d'euros).

Le Kurdistan irakien puise une partie de ses ressources financières dans des accords de préfinancement pour l'exploitation de ses réserves de pétrole mais il peine jusqu'à présent à développer ses importants gisements de gaz.

L'implication de Rosneft, plus importante compagnie pétrolière mondiale cotée en Bourse par la production, devrait favoriser le développement de son secteur gazier, essentiellement porté pour l'instant par des compagnies de taille intermédiaire.

La capacité de ce gazoduc devrait permettre au Kurdistan d'exporter jusqu'à 30 milliards de mètres cubes par an, en plus de l'alimentation de son marché intérieur. Ces volumes représentent 6% de la demande de gaz de l'Europe et un sixième des exportations actuelles de la Russie, de loin le principal fournisseur en gaz de l'Europe.

Ce gazoduc entrera en fonctionnement en 2019 pour desservir le Kurdistan et les exportations devraient débuter l'année suivante.

Cet équipement devrait aussi permettre à la Turquie d'alimenter son marché intérieur et de devenir une plate-forme de première importance pour l'acheminement de gaz vers l'Europe.

(Dmitry Zhdannikov; Bertrand Boucey pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS