Le Russe Fridman pourrait déclencher un bataille pour Tele2

MOSCOU/STOCKHOLM (Reuters) - Le milliardaire russe Mikhaïl Fridman s'apprête à renchérir sur l'offre de la banque publique VTB pour le rachat de la filiale russe de Tele2 et envisage aussi une offre sur l'ensemble de l'opérateur télécoms scandinave.

Partager

A1, le véhicule d'investissement de Mikhaïl Fridman, a annoncé jeudi préparer une offre de 3,7 à 4,0 milliards de dollars (2,89-3,13 milliards d'euros) sur la filiale russe de Tele2, alors que l'offre de VTB valorise l'entreprise (dette comprise) à 3,5 milliards de dollars.

L'annonce, qui a fait bondir l'action de Tele2 de 5,5% en ouverture, laisse entrevoir une bataille boursière russe sans précédent entre Mikhaïl Fridman - qui dispose d'une trésorerie abondante depuis la cession de la compagnie pétrolière TNK-BP - et la deuxième banque du pays.

"Le prix offert par VTB est inférieur à son prix de marché et nous sommes prêts à renchérir", a dit un porte-parole d'A1.

Le véhicule d'investissement A1 n'a pas donné d'indication sur le prix qu'il pourrait être prêt à payer pour acquérir la totalité de Tele2, dont la capitalisation s'élevait à 7,5 milliards de dollars au cours de clôture du titre mercredi.

"Un prix pour la totalité de Tele2 est en cours d'évaluation; nous regardons les éléments chiffrés en vue d'une éventuelle offre sur l'ensemble de l'entreprise", a ajouté le porte-parole.

Tele2 a annoncé qu'il était totalement engagé dans la vente de ses activités russes à VTB. Cette opération valorise les fonds propres de la filiale russe à 2,4 milliards de dollars et estime l'endettement net à 1,15 milliard de dollars.

La société d'investissement suédoise Kinnevik, qui détient 47,9% des droits de vote de Tele2, a annoncé qu'elle apportait son "soutien total" à la cession à VTB.

Vers 10h30 GMT, l'action Kinnevik gagnait près de 5,6% à Stockholm tandis que le titre Tele2 avait réduit sa hausse à environ 3,4%.

Les analystes financiers estiment toutefois que le prix de vente prévu dans le cadre de l'opération avec VTB semble faible.

Megan Davies et Niklas Pollard, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Mitry-Mory

Fourniture de colis de Noël pour personnes âgées

DATE DE REPONSE 09/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS