International

Le Royaume-Uni stoppe l'extraction du gaz de schiste par fracturation hydraulique

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le Royaume-Uni fait marche arrière sur le gaz de schiste. Le 2 novembre, le gouvernement britannique a décrété un moratoire sur l'extraction par fracturation hydraulique.

Le Royaume-Uni stoppe l'extraction du gaz de schiste par fracturation hydraulique
L'entreprise Cuadrilla menait le seul projet britannique de fracturation hydraulique à Preston New Road, au nord-ouest de l'Angleterre.
© Cuadrilla

Le Royaume-Uni renonce à extraire du gaz de schiste des sous-sols par fracturation hydraulique (ou “fracking”). Le gouvernement britannique a annoncé cette décision samedi 2 novembre, à la suite d’un rapport de l’Oil and Gas Authority (OGA) publié le jour même sur le sujet. Dans ses conclusions, l’autorité britannique souligne les risques de séismes en lien avec la pratique controversée du fracking.

Moratoire sur la fracturation hydraulique

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte