Le Royaume-Uni et le Canada signent un accord de continuité commerciale post-Brexit

LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne et le Canada sont parvenus samedi à un accord de "continuité commerciale" censé garantir les échanges bilatéraux de biens et de services après le Brexit.
Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le Royaume-Uni et le Canada signent un accord de continuité commerciale post-Brexit
La Grande-Bretagne et le Canada sont parvenus samedi à un accord de "continuité commerciale" censé garantir les échanges bilatéraux de biens et de services après le Brexit. /Photo d'archives/REUTERS/Stefan Rousseau

Ces échanges représentent chaque année 20 milliards de livres (environ 22,5 milliards d'euros).

Les deux pays se sont parallèlement engagés à approfondir leurs liens commerciaux et prévoient des négociations sur un "accord sur mesure" l'année prochaine.

Londres est engagé dans la négociation de plusieurs accords commerciaux de "continuité" de ce type, l'idée étant de ne pas trop perturber les échanges commerciaux une fois le divorce avec l'Union européenne réellement en vigueur, le 31 décembre prochain.

Formellement, le Royaume-Uni a quitté l'UE le 31 janvier dernier mais est alors entré dans une période de transition durant laquelle il reste soumis aux règles européennes, et donc aux accords commerciaux négociés par la Commission européenne au nom des Etats membres de l'UE. Cette période transitoire s'achève à la fin de l'année.

Nombre de ces accords de "continuité" reprennent les termes déjà intégrés dans les accords passés au niveau européen.

"L'accord de ce jour (avec le Canada) conforte 20 milliards de livres de commerce et maintient de la certitude pour des milliers d'emplois", a commenté la ministre britannique au Commerce, Liz Truss, dans un communiqué.

"Nous espérons conclure un nouvel accord plus ambitieux l'année prochaine avec l'objectif de créer davantage de possibilités pour les entreprises et d'améliorer l'existence des habitants de notre pays."

Selon le ministère britannique du Commerce international, cet accord couvrirait aussi le commerce numérique, l'environnement et l'affirmation des femmes en matière économique.

D'après les données gouvernementales, Londres a conclu des accords de commerce avec 53 pays avec lesquels les échanges représentent un total de 164 milliards de livres.

(Kate Holton; version française Henri-Pierre André)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS