Le Royaume-Uni divise encore par deux son usage du charbon

L’usage du charbon dans les centrales électriques britanniques est en voie de disparition, comme annoncé par Londres lors de la COP22 à Marrakech. En juillet, il a atteint son taux le plus bas depuis 135 ans dans le mix électrique britannique.

Partager
Le Royaume-Uni divise encore par deux son usage du charbon
Kellingley, la dernière mine souterraine de charbon de Grande-Bretagne, fermée fin 2015.

La Grande-Bretagne, qui avait promis l’arrêt total de l’utilisation du charbon pour produire de l’électricité d’ici 2025, est bien partie pour tenir cet engagement. En 2016, le combustible fossile le plus émetteur de CO2 n’a compté que pour 9% de la génération d’électricité, contre 23% l’année précédente.

Et en juillet, ce taux est tombé à 2%, la moitié de sa part pour le même mois de 2016, selon une étude d’Aurora Research. Pourtant, en juillet 2015, la Grande-Bretagne s’alimentait encore à 22% au charbon. "Ce déclin est pour partie le résultat de la hausse récente des prix du charbon, mais également lié au déploiement des énergies renouvelables", a déclaré au quotidien britannique The Independant Richard Howard, directeur de recherche chez Aurora.

Un jour sans charbon

Le 21 avril, le pays avait tenu une journée sans utiliser de charbon. Pourtant, "il y a dix ans, un jour sans charbon était une chose inimaginable", commente dans The Independant Hannah Martin, chargée de l’énergie chez Greenpeace. "Et dans dix ans, notre système de production d’énergie sera encore radicalement transformé."

La fermeture des dernières mines de charbon britanniques est en cours, avec des résultats impressionnants sur les émissions du Royaume. En 2016, ses émissions de CO2 avaient atteint leur plus bas taux depuis 1894. La dernière mine souterraine de charbon, Kellingley, a fermé fin 2015 après 50 ans d’activité.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Seltz

Construction d'un bâtiment d'accueil au camping Salmengrund Seltz

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS