Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le roman qui explose le réel

Christophe Bys ,

Publié le

Dans un mensonge explosif, Christophe Reydi-Gramond imagine une réalité parallèle autour de l’explosion d’une usine chimique dans le Sud de la France. Si la trame rappelle un drame survenu en 2011, l’écrivain fait œuvre de fiction et signe un polar haletant entre La Défense, Rio et la Russie. Son carburant ? La maîtrise de l’énergie à tout prix.

Le roman qui explose le réel

Tout commence dès l’incipit de ce roman, "L’histoire est un mensonge que personne ne conteste" disait Napoléon. Histoire, mensonge et politique, tel pourrait être le trio qui résume Un mensonge explosif, un polar publié dans sa première édition aux Éditions Liana Lévi et repris depuis peu en poche chez 10/18. S’appuyant sur l’explosion d’une usine toulousaine dix jours après les attentats de New York, l’auteur, Christophe Reydi-Gramond, invente alors une fiction peut être plus proche de la vérité que ne l’est la réalité.

Tout commence par une scène puissante : un enfant de 11 ans passionné d’ornithologie qui, tout à sa passion, observe des mouvements suspects jusqu’à l’explosion d’un site industriel un jour ensoleillé de septembre. Puis le roman bifurque vers le Brésil, où un français sa femme et de son fils, tous munis de faux passeports, se cachent après être passés par l’Europe centrale et Israël. Cette fuite se terminera mal, le trio s’écrasant sur un trottoir de Rio depuis la fenêtre de son hôtel. Accident ? Crime passionnel ? Suicide ou meurtre organisé ? Très vite la personnalité de l’homme laisse peu de doute : journaliste, il avait révélé dans son journal des éléments contestant une vérité officielle.

Théorie du complot

À partir de là, les adeptes de la théorie du complot se réjouiront, s’ils oublient qu’il s’agit d’un roman se revendiquant comme tel. L’auteur tisse de cette histoire un polar classique, voyageant entre la France, le Brésil et la Russie, des tours des états-majors     des multinationales au palais ministériel, sans oublier l’indispensable flic dépressif avec un complexe de culpabilité. Du très classique en somme mais du très bon. Le carburant de l’intrigue : la maîtrise de l’énergie et du pouvoir qu’elle donne, l’auteur dessinant un monde ressemblant davantage à une ploutocratie qu’à une grande démocratie mondiale.

Ceci étant, l’auteur va assez loin dans l’explication alternative, convoquant des savants cachés en Russie à la recherche d’un Graal moderne : l’énergie infinie et peut-être même des formes de vie extraterrestre (un peu too much même pour les complotistes les plus acharnés). On ne peut pas croire que c’est un hasard si la Russie est si présente. La littérature de science-fiction de ce qu’on appelait l’URSS — notamment celles des années 1920 1940 ou plus récemment la trilogie écrite par Vladimir Sorokin (La voie de Bro) — reste majeure pour qui s’intéresse à ce genre. Le roman de Christophe Reydi-Gramond, tout autant qu’une variation sur la vérité judiciaire d’un traumatisme français, est l’hybridation réussie entre le roman policier français et l’univers fantastique du roman russe.

Hommage à la science-fiction russe

Christophe Reydi-Gramond impressionne aussi par sa connaissance du monde des affaires. Avouons-le : nous ne savions rien de l’auteur en lisant ce livre, jusqu’au moment où, écrivant cette chronique, nous nous sommes penchés sur la petite notre biographique qui indique qu’il "anime aujourd’hui la communication institutionnelle d’une grande entreprise française". On comprend mieux les développements notamment sur l’entreprise de sécurité informatique, possédée par la belle-sœur du journaliste écrasé sur un trottoir de Rio.

Tout n’est pas qu’œuvre d’imagination dans ce livre. Les esprits appréciant la stricte séparation entre réalité et fiction pourront s’agacer de cette description d’un entre-deux pas toujours défini. Les autres accepteront ce voyage trépident entre les vérités, toutes les vérités, l’officiel et les autres, la réelle et celle de l’imagination.

Christophe Bys

Un Mensonge explosif, de Christophe Reydi-Gramond aux Éditions Liana Lévi (grand format) ou 10/18 (poche)

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle