Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le roi se meurt

Publié le

Le roi se meurt
Olivier James

Des affaires qui s’accumulent et mettent en cause les plus hauts dirigeants, un patron de la technologie qui jette l’éponge après un an de service, des équipes déstabilisées par un plan de transformation mené tambour battant et même une perquisition effectuée fin novembre dans les locaux de Suresnes… Il n’aura pas fallu six mois pour que le groupe Airbus perde de sa superbe. En proie à de violentes luttes intestines et à des pratiques commerciales douteuses, l’icône industrielle européenne a un genou à terre. Seule l’acquisition du programme CSeries de Bombardier aura donné un peu de panache à cette année poussive. Alors même – c’est tout le paradoxe – que l’industriel devrait dépasser en 2017 pour la première fois le cap des 700 avions commerciaux livrés. Que se passe-t-il dans la maison Airbus ? Si les anciens dirigeants ont leur part de responsabilité, les méthodes de son actuel patron semblent atteindre leurs limites. De bonne source, le sort de Tom Enders serait scellé. Il pourrait quitter le groupe durant la première moitié de l’année 2018, soit un an avant la fin de son mandat. Trop vite, trop fort : concentrant les pouvoirs, le patron a fait preuve d’autoritarisme dans sa détermination à transformer le groupe. Tout à sa volonté de ne pas se faire déborder par de nouveaux entrants, de digitaliser le groupe et de tirer la rentabilité vers le haut, Tom Enders aura usé de son tranchant, quitte à générer un profond mouvement d’incompréhension en interne. L’impression de gâchis domine. Mais au-delà de son cas personnel, c’est l’avenir d’Airbus qui inquiète. Alors que le directeur commercial historique, John Leahy, part à la retraite, que d’autres hauts dirigeants pourraient être mis en cause dans les affaires, la nouvelle équipe managériale qui se profile sera-t-elle en mesure de maintenir le rang d’Airbus ?

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus