Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le "roi de la palette" entre au capital du quotidien régional Paris-Normandie

,

Publié le

Après un an de redressement judiciaire, un nouvel actionnaire est entré au capital de Paris-Normandie. Il s’agit de Jean-Louis Louvel, le président-fondateur de Palettes Gestion Services. Via sa holding Fininco, il a intégré le capital de Paris-Normandie à hauteur de 49 %. Le nouvel actionnaire s’est présenté devant les salariés comme un "entrepreneur et non un homme d’affaires façon Tapie" .

Le roi de la palette entre au capital du quotidien régional Paris-Normandie
Jean-Louis Louvel, le PDG de Palette Gestion Services (PGS) entre au capital du quotidien régional Paris-Normandie à hauteur de 49%.
© PGS

"Ce qui m’amuse, c’est de m’attaquer à ce qui est difficile ! J’aime aller où l’on me dit qu’il ne faut surtout pas aller !" C’est ainsi que Jean-Louis Louvel, Pdg de Palettes Gestion Services (PGS), leader français de la palette en bois, explique sa décision d’investir dans la presse régionale normande, au travers de sa holding Fininco. Celle-ci est entrée à 49 % au capital de la Société normande d’information et de communication (SNIC) qui édite le quotidien régional Paris-Normandie et d’autres titres de Seine-Maritime, totalisant un tirage de 56 000 exemplaires.

Les 51 % restants sont détenus par Xavier Ellie, le président et jusqu’à présent unique actionnaire de la SNIC qui n’a pas souhaité répondre à nos questions. Le 15 mars, alors que l’entreprise entrait dans son douzième mois de redressement judiciaire, le tribunal de commerce de Rouen (Seine-Maritime) avait approuvé, à la surprise générale, le plan de continuation de Xavier Ellie contre l’offre de reprise du groupe belge Rossel et le projet de Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) de la CGT.

Une enveloppe de 750 000 euros

Jean-Louis Louvel n’a pas tardé à prendre contact avec Xavier Ellie pour étudier son plan de continuation. "J’ai décidé de m’impliquer dans ce projet car je suis convaincu que la Normandie, désormais réunifiée, a besoin, pour exister pleinement, d’un quotidien régional indépendant et puissant, explique le patron de PGS. Nous allons commencer par injecter 750 000 euros, mais ce n’est qu’un début. Ce ne sera pas suffisant au regard de nos ambitions."

Pour redresser l’entreprise qui réalise un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros avec 165 salariés (dont 90 à la rédaction et une trentaine à l’imprimerie), il s’est fixé l’objectif "d’accélérer sa digitalisation", de dépasser les frontières de l’ancienne Haute-Normandie (Seine-Maritime et Eure) pour se "déployer" sur le département du Calvados et enfin de "travailler l’attachement des Normands à leur quotidien régional".

Pour mettre en musique cette stratégie, Frédérick Cassegrain vient d’être nommé à la direction générale en remplacement d’Eric Berthod, recruté par le groupe Rossel. Frédérick Cassegrain a notamment dirigé l’hebdomadaire Marianne ainsi que TV Magazine, le supplément télé (tiré à 6 millions d’exemplaires) fourni le samedi avec de nombreux titres de la presse régionale.

Jean-Louis Louvel qui vient de prendre la présidence de Rouen Normandy Invest, l’agence de développement économique de la région rouennaise, se définit comme "un entrepreneur et non comme un homme d’affaires façon Tapie". C’est ainsi qu’il s’est présenté devant le comité d’entreprise et les salariés du groupe, répétant que l’on ne peut réussir qu’en "bâtissant sur l’humain". Après une année d’incertitude, ceux-ci semblent accueillir le nouvel actionnaire avec bienveillance. Certains s’attendent à ce que Xavier Ellie, 70 ans, laisse rapidement les rênes de l’entreprise aux équipes de Jean-Louis Louvel. La transmission de l’entreprise serait dans les tuyaux. "Il y a de fortes chances qu’un jour, nous augmentions notre participation", a confirmé Jean-Louis Louvel à l’Usine nouvelle.

Le champion national de la palette en bois

Parti de rien avec deux amis et sans argent, Jean-Louis Louvel surnommé à Rouen "le roi de la palette", a construit en 23 ans un groupe qui emploie 1 300 collaborateurs et réalise 300 millions d’euros de chiffre d’affaires "avec un produit à faible valeur ajoutée". Après avoir fait ses preuves dans le reconditionnement de palettes d’occasion en bois, PGS s’est lancée dans la fabrication de palettes neuves avant de devenir scieur et exploitant forestier, et de s’implanter hors des frontières (Belgique, Espagne, Maroc, Emirats). En 2009, après la crise, il a créé sur une société de service, PGS Reverse (12 millions d’euros de chiffre d’affaires) qui relocalise les palettes pour ses clients.

Il a dernièrement repris le métallurgiste Debris (50 salariés) de Saint-Laurent-de-Brévedent (Seine-Maritime) en redressement judiciaire, pris la présidence du Stade Rouennais de rugby en dépôt de bilan pour le remettre sur les rails et créé avec un associé N Factory (N pour normand), un incubateur et accélérateur d’entreprises normand. "Nous accompagnons les start-up au stade de l’amorçage, ce que personne ne veut faire car c’est le plus risqué."

S’il ne cache pas son ambition de devenir le propriétaire du groupe de presse Paris-Normandie, ce n’est pas, à l’écouter, pour bénéficier d’une couverture médiatique plus grande. "Il y a eu énormément d’articles sur PGS dans Paris-Normandie avant que j’en devienne actionnaire, avoue Jean-Louis Louvel. Il y en aura forcément moins à partir de maintenant car le journal aura à cœur de montrer son indépendance éditoriale par rapport à l’actionnaire et je tiens beaucoup à la liberté de la presse !"

Claire Garnier

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus