Le robot carnivore ouvre la voie de l'autonomie totale

Partager

EcoBotII est un robot quasiment autonome. Celui-ci tire son énergie des mouches qu'il digère grâce à huit « piles à combustible microbien ». Ces dernières exploitent des bactéries présentes dans les boues d'épuration, pour décomposer le sucre présent dans la chitine de l'exosquelette de l'insecte. Cette opération libère des électrons qui sont à leur tour exploités pour produire de l'électricité. Anatomie précise du robot carnivore mis au point par une équipe de l' « University of the West of England ».


New Scientist, 11 september 2004, p19 .- the robot that needs to kill », D.Graham-Rowe

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS