Le risque de défaut des Etats-Unis extrêmement faible, dit Fitch

NEW YORK (Reuters) - Fitch Ratings a déclaré mardi que l'accord permettant de relever la capacité d'endettement des Etats-Unis impliquait un risque de défaut "extrêmement faible" et était compatible avec une note triple "A", la meilleure possible.

Partager

Après la Chambre des représentants, le Sénat américain a adopté mardi la loi sur le relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis, signée dans la foulée par le président Obama et qui prévoit une réduction du déficit de 2.100 milliards de dollars.

Toutefois, Fitch souligne que sans changements importants dans la politique budgétaire, le ratio dette/produit intérieur brut (PIB) du pays attendra 100% d'ici la fin 2012 et "continuera à augmenter à moyen terme, un profil qui n'est pas compatible avec la conservation par les Etats-Unis de leur note souveraine triple A."

Fitch ajoute qu'elle pense conclure son réexamen de la note des Etats-Unis d'ici la fin août.

"Fitch a maintenu comme prévu la notation AAA, ce qui avait été déjà dans le fond pris en compte par le marché. La question plus importante est de savoir si la loi sera suffisante pour calmer S&P, qui voulait 4.000 milliards de dollars de coupes, beaucoup sur le marché estimant qu'il y a un risque d'abaissement de note de la part de S&P", commente Gennadiy Goldberg, analyste obligataire chez 4Cast Ltd. à New York.

Daniel Bases, Pam Niimi, Chris Sanders et Richard Leong; Benoit Van Overstraeten et Danielle Rouquié pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS