L'Usine Aéro

Le risque de collision entre un avion de ligne et un drone en forte hausse au Royaume-Uni

Léna Corot , ,

Publié le

Le nombre d'incident rencontré par les avions de ligne en raison des drones a doublé au Royaume-Uni entre 2015 et 2016, selon un rapport de l'UK Airprox Board, l'autorité qui recense les incidents impliquant des avions au Royaume-Uni.

Le risque de collision entre un avion de ligne et un drone en forte hausse au Royaume-Uni © Mika Stetsovski - Flickr - C.C.

Le Royaume-Uni a connu 70 incidents impliquant des drones et des avions de ligne sur tout le territoire l'année passée contre 29 en 2015 et ... 0 en 2013. Le rapport publié par l'UK Airprox Board, dresse un constat sans appel : l'usage croissant des drones rend ce risque de collision encore plus élevé.

Au total, le nombre d'incidents impliquant des drones dans le ciel au-dessus de Londres est passé de 7 en 2015 à 26 en 2016, selon le rapport de l'UK Airprox Board. Dix de ces incidents sont classifiés en catégorie A, c'est-à-dire qu'ils présentaient un risque sérieux de collision. Et treize auraient pu être compromettants (catégorie B).

Tous les pays sont concernés

Ces incidents posent la question de la législation autour de l'usage des drones, surtout que tous les pays sont concernés. L'autorité de l'aviation américaine a tiré la sonnette d'alarme cet été à propos de la problématique des vols de drones à proximité des avions.

En août 2015, une collision drone/Airbus a été évitée près de l’aéroport d’Heathrow, au Royaume-Uni. En juillet 2015, c’est en Pologne qu'un avion de la compagnie Lufthansa a frôlé un drone. En février 2016, un Airbus A320 évite de peu une collision avec un drone lors de son atterrissage à Roissy. D'après l'enquête du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), le pilote a désactivé le pilotage automatique afin d'éviter le drone, de 5 mètres, lors de sa descente sur l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Le 5 janvier, un Boeing 737-700 est entré en collision avec un drone au moment de son atterrissage à l'aéroport de Tete (Mozambique).

Mais, les dommages potentiels en cas de collision entre un drone et un avion de ligne ne sont pas réellement connus puisqu'aucun test n'a encore été effectué.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte