L'Usine Energie

Le réseau de chaleur de Paris baisse ses émissions

Aurélie Barbaux , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le réseau de chaleur de Paris baisse ses émissions
Premier de France, septième d’Europe, le réseau de chaleur de Paris s’engage pour la qualité de l’air. La Compagnie parisienne de chauffage urbain (CPCU), coentreprise détenue par Engie (65 %) et la Ville de Paris, a investi 175 millions d’euros pour sortir du fioul lourd et passer aux énergies renouvelables ou à la valorisation des déchets. Ses dix centrales de production en Ile-de-France carburent désormais aux déchets (42,7 %) grâce à un partenariat avec le Syctom, au gaz naturel (33,1 %), à la biomasse (5,8 %), aux biocombustibles liquides (2 %) – du biocarburant diester produit par Total à Grandpuits (Seine-et-Marne) et livré par péniche – et à la géothermie (0,1 %) dans une installation commune avec le[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte