Le repreneur de GM Strasbourg devra s’engager pour 10 ans

C’est ce que demande le maire de Strasbourg dans un communiqué diffusé mardi 24 juillet.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le repreneur de GM Strasbourg devra s’engager pour 10 ans

L’Etat et les collectivités locales attendent "un engagement ferme" pour "le maintien de l'activité sur le site pendant au moins dix ans", précise le maire.

Les collaborateurs d’Arnaud Montebourg ont reçu des élus locaux et des représentants syndicaux pour évoquer le cas de l’usine strasbourgeoise de General Motors. En effet, ils s’inquiètent du projet du constructeur américain et de la solidité du projet de son éventuel repreneur.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les syndicats ont fait savoir lundi qu'ils souhaitaient "un accord tripartite entre l'Etat, les syndicats et la direction pour le maintien de l'entreprise, le maintien des emplois, des acquis, et des salaires jusqu'en 2020" ainsi qu'un "fonds de garantie de 250 millions d'euros".

Le 9 mai dernier, le constructeur automobile a annoncé vouloir céder ce site fabriquant des boîtes de vitesse et employant un millier de personnes. Selon le quotidien Les Echos, une dizaine de repreneurs seraient déjà sur les rangs.

La direction de GM Strasbourg n'a pas confirmé ces informations. Mais "une bonne dizaine" de repreneurs potentiels ont visité l'usine, a pour sa part indiqué Jean-Marc Ruhland, délégué syndical CFDT.

GM avait déjà tenté de vendre le site en 2008, sans succès. Passée dans le giron de Motors Liquidation Company (MLC), la structure chargée de liquider les actifs de GM après son dépôt de bilan en 2009, GM Strasbourg avait finalement été racheté par sa maison mère en 2010 pour un euro symbolique.

Le constructeur américain s'était engagé, en contrepartie de sacrifices des salariés (gel des salaires et perte de jours de RTT notamment) à assurer à l'usine un carnet de commandes jusqu'en 2014 et à rechercher de nouvelles activités au-delà.

0 Commentaire

Le repreneur de GM Strasbourg devra s’engager pour 10 ans

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS