Le repli des rendements soutient les actions

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse timide en début de séance mardi, la baisse des cours des matières premières limitant l'impact du repli des rendements obligataires, qui permet néanmoins d'espérer un rebond des valeurs technologiques à Wall Street.
Le repli des rendements soutient les actions
Les principales Bourses européennes évoluent en hausse timide en début de séance mardi. À Paris, le CAC 40 gagne 0,16% vers 09h10 GMT. A Londres, le FTSE 100 prend 0,07% et à Francfort, le Dax est pratiquement inchangé. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

À Paris, le CAC 40, qui avait pris 2,08% lundi et inscrit sa meilleure clôture depuis près de 13 mois, gagne 0,16% à 5912,30 points vers 09h10 GMT. A Londres, le FTSE 100 prend 0,07% et à Francfort, le Dax est pratiquement inchangé.

L'indice EuroStoxx 50 est en hausse de 0,22%, le FTSEurofirst 300 de 0,07% et le Stoxx 600 de 0,26%.

Les espoirs de reprise économique avaient dominé la séance de lundi après l'adoption du plan de relance de l'administration Biden par le Sénat américain mais la remontée des rendements obligataires et les craintes inflationnistes, qui remettent en cause les valorisations de nombreuses valeurs de croissance, a pris le dessus en fin de séance à Wall Street.

VALEURS

La plus forte baisse sectorielle est pour le compartiment des matériaux de base, dont l'indice Stoxx cède 1,22% en réaction au repli des cours de métaux comme le cuivre (-1,7%) ou le nickel (-4,4%). En Chine, les cours à terme sur minerai de fer ont perdu jusqu'à 10% après l'annonce de nouvelles mesures anti-pollution à Tangshan, un important centre sidérurgique du pays.

Le niveau élevé du dollar continue par ailleurs de peser sur les marchés de matières premières.

Les groupes miniers Antofagasta, Anglo American, BHP et Rio Tinto perdent entre 1% et 2,5%.

Dans l'automobile, l'équipementier allemand Continental chute de 4,04% après la présentation de prévisions 2021 inférieures aux attentes et il entraîne avec lui d'autres acteurs du marché comme Michelin (-0,47%).

Egalement sanctionné après des prévisions jugées décevantes, Elis abandonne 1,97%, la plus forte baisse du SBF 120 (+0,24%).

A la hausse, Alstom (+1,41%) profite de l'annonce d'un contrat de 760 millions d'euros pour la fourniture de rames au Land de Basse-Saxe, en Allemagne.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a terminé en hausse de 0,99%, les espoirs de rebond économique ayant favorisé les valeurs liées à la consommation et le secteur de l'immobilier et pris le pas sur les ventes de technologiques.

En Chine, le SSE Composite de Shanghai a cédé 1,82% et le CSI 300 2,15%, toujours pénalisés par les craintes d'un resserrement de la politique monétaire de Pékin. Le SSE Composite est désormais tout près de la correction puisque son repli par rapport à son pic de février atteint 9,98% et le CSI 300 a touché son plus bas niveau depuis le 15 décembre.

Hong Kong a néanmoins gagné 0,81%.

A WALL STREET

Les contrats à terme sur les principaux indices américains préfigurent pour l'instant une ouverture en hausse de plus de 0,6% environ pour le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 et de près de 2% pour le Nasdaq Composite.

Ce dernier a chuté de 2,41% lundi à 12.609,16 points, rattrapé en deuxième partie de séance par les craintes liées à la remontée des rendements obligataires et les craintes d'une accélération de l'inflation.

Le S&P-500 a perdu 0,54%, à 3.821,35 points mais le Dow Jones a gagné 0,97% à 31.802,44.

TAUX

Le début de séance sur les marchés obligataires en Europe confirme le repli des rendements observé en Asie: celui du Bund allemand à dix ans recule de plus de deux points de base à -0,303%, effaçant la totalité de sa hausse de lundi.

Le dix ans américain, lui, amplifie sa baisse à 1,5402%, près de huit points de base en dessous de son pic de lundi.

CHANGES

Le dollar subit des prises de bénéfice après quatre séances consécutives de hausse qui l'ont porté, face aux autres grandes devises, à son plus haut niveau depuis novembre. L'indice qui mesure ses fluctuations face à un panier de référence recule de 0,29% après un gain de 1,68% depuis mardi dernier.

L'euro en profite pour remonter à 1,1896 dollar après un plus bas de trois mois et demi à 1,1834.

PÉTROLE

Le marché pétrolier, après une amorce de repli avant l'ouverture des marchés européens, est reparti de l'avant avec le reste des matières premières et le recul du dollar.

Le Brent gagne 0,7% à 68,72 dollars le baril après être revenu à 67,61 et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cède 0,61% à 65,45 dollars.

(Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS