Economie

Le redressement judiciaire de FVM Technologies, sous-traitant de Renault, prolongé de six mois

, , , ,

Publié le , mis à jour le 30/01/2020 À 16H42

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

FVM Technologies, le sous-traitant du groupe Renault basé à Villers-la-Montagne (Meurthe-et-Moselle), vient d’obtenir un nouveau sursis de la part du tribunal de commerce, afin qu'il puisse présenter son plan de continuation. Il emploie à ce jour 150 salariés en CDI.

Le redressement judiciaire de FVM Technologies prolongé de six mois
Le fabricant lorrain de carters de boites de vitesse bénéficie désormais d’un véritable directeur de site.
© Groupe Arche

La demande effectuée par l’administrateur judiciaire a été entendue par le tribunal de commerce de Foix (Ariège). La juridiction a annoncé lundi 27 janvier qu’elle accordait à FVM Technologies à Villers-la-Montagne (Meurthe-et-Moselle) une nouvelle période de redressement judiciaire de six mois.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte