Le recours de JCDecaux rejeté, Smoove peut signer le contrat Vélib'

PARIS (Reuters) - Le tribunal administratif de Paris a rejeté jeudi 4 mai un recours de JCDecaux demandant l'annulation de l'attribution de Vélib, le système de vélos en libre-service de Paris et de sa proche banlieue, à un consortium rival emmené par la PME montpelléraine Smove.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le recours de JCDecaux rejeté, Smoove peut signer le contrat Vélib'
Le tribunal administratif de Paris a rejeté jeudi un recours de JCDecaux demandant l'annulation de l'attribution de Vélib à un consortium rival. /Photo prise le 12 avril 2017/REUTERS/Christian Hartmann

Le numéro un mondial de la communication extérieure, JCDecaux, a perdu mi-avril ce contrat qu'il détenait depuis dix ans à Paris. Le syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole ayant donné sa préférence à un groupement emmené par la PME Smoove.

JCDecaux conteste cette décision, en estimant notamment que l'offre de son concurrent était irrégulière puisqu'elle ne prévoyait pas de reprise des salariés de Vélib en dépit du transfert de l'activité.

Dans une ordonnance rendue ce jeudi, le juge des référés a cependant rejeté ses arguments et confirmé l'attribution du marché à Smoovengo.

Pour Reuters, Emmanuel Jarry et Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS