Environnement

Le réchauffement va affamer la planète en 2050

Olivier Cognasse

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L’étude de l’université d’Oxford (Royaume-Uni) publiée dans la revue médicale « The Lancet » démontre encore une fois que le réchauffement climatique est un poison pour la planète. Après avoir enquêté dans 155 pays, elle en arrive au constat accablant que la hausse des températures pourrait provoquer la mort de 529 000 personnes supplémentaires par an en 2050, en raison des pénuries et des conséquences sur le régime alimentaire et le poids des habitants de la planète. Bien entendu, le réchauffement climatique engendre des phénomènes météorologiques extrêmes aux conséquences catastrophiques pour les cultures. Par rapport à 2010, l’étude estime que la baisse de nourriture disponible par individu atteindrait 3,2 %, dont 4 % sur les fruits[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte