Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le ras-le-bol fiscal de Pierre Gattaz, General Electric à Nantes, Hitachi-Finmeccanica... la revue de presse de l'industrie

Publié le

Dans les colonnes du Parisien/Aujourd'hui en France, le président du Medef Pierre Gattaz déplore le manque de "cohérence" entre "les beaux discours" de l'exécutif sur l'absence de hausse d'impôts et "des mesures qui sont très inquiétantes". L'américain General Electric (GE), qui rachète le pôle énergie de l'industriel français Alstom, entend implanter son siège mondial pour les énergies marines renouvelables (EMR) près de Nantes, à lire dans Presse Océan. D'après le quotidien Nikkei, le conglomérat japonais Hitachi serait dans la dernière ligne droite pour racheter les filiales de matériel et signalisation ferroviaires du groupe intalien Finmeccanica.

Le ras-le-bol fiscal de Pierre Gattaz, General Electric à Nantes, Hitachi-Finmeccanica... la revue de presse de l'industrie

Pierre Gattaz veut une "vraie" pause fiscale

Au lendemain d'un cafouillage gouvernemental autour de la promesse de François Hollande sur la fin des hausses d'impôts, Pierre Gattaz déplore le manque de "cohérence" entre "les beaux discours" de l'exécutif sur une "pause fiscale" et "des mesures qui sont très inquiétantes", dans Le Parisien/Aujourd'hui ce vendredi 14 novembre.

"On nous parle de pause fiscale depuis six mois, et vlan ! On nous rajoute en permanence des petites taxes dans tous les sens", dénonce le président du Medef dans un entretien avec les lecteurs du quotidien.

La reprise économique, "il faut aller la chercher", insiste Pierre Gattaz. "Pour ça, il faut deux choses. De la compétitivité, ça, c'est le rôle du pacte de responsabilité qui va dans le bons sens. Par contre, il faut aussi de la confiance. Ce qui nous manque." Dans ces conditions, le patron des patrons ne voit pas de reprise à l'horizon en 2015.

"La confiance, c'est la cohérence entre les beaux discours qu'on a du président de la République, de Manuel Valls, et des mesures qui sont très inquiétantes", assène-t-il.

D'autres journaux reviennent également sur ce débat sur la fiscalité. "Impôts : la promesse de Hollande déjà démentie", titre notamment Le Figaro en référence aux propos du secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert. Même son de cloche à la une des Echos avec un : "Fin de hausses d'impôt : le doute s'installe"

General Electric choisit Nantes pour son siège mondial pour les énergies marines renouvelables

L'américain General Electric (GE), qui rachète le pôle énergie de l'industriel français Alstom, entend implanter son siège mondial pour les énergies marines renouvelables (EMR) près de Nantes, annoncent le président l'Alstom Renewable Power et le vice-président du conseil régional des Pays-de-la-Loire dans un entretien à Presse-Océan.

"Plusieurs facteurs ont joué: un terrain pour notre usine d'assemblage, le marché du 1er parc éolien en mer sur le banc de Guérande, la qualité de la main d'oeuvre et le biotope de recherche et développement qui existe dans la région", explique Jérôme Pécresse, président d'Alstom Renewable Power. "Et bien sûr la présence de notre propre service R&D à Nantes, qui va monter en puissance avant de partir à Bouguenais", commune située au sud de l'agglomération nantaise, ajoute-t-il.

Hitachi proche de racheter les activités ferroviaire de Finmeccanica

Le conglomérat industriel japonais Hitachi est désormais "dans les dernières phases d'ajustement" pour le rachat des filiales de matériel et signalisation ferroviaires du groupe intalien Finmeccanica, affirme ce vendredi 14 novembre le quotidien Nikkei.

"Le montant du rachat devrait être de l'ordre de 200 milliards de yens (1,4 milliard d'euros)", a précisé le journal économique nippon.
Si Hitachi reprenait ces activités de Finmeccanica, son chiffre d'affaires annuel dans ce domaine ferroviaire ferait plus que doubler aux environs de 400 milliards de yens (2,8 milliards d'euros), selon la même source. Hitachi pourrait ainsi venir se placer à la suite des trois plus grands mondiaux que sont l'allemand Siemens, le canadien Bombardier et le français Alstom.

 

 

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle