Tout le dossier Tout le dossier

Le rappel des moteurs diesel Volkswagen fait-il sens ?

Volkswagen a annoncé un rappel à partir de janvier 2016 de tous les véhicules concernés par la tricherie. Si commercialement, voire moralement, ce rappel est indispensable, fait-il sens techniquement ?

Partager

Suite au scandale sur le trucage des émissions réelles des moteurs diesel EA 189, Volkswagen a annoncé le 6 octobre que tous les véhicules concernés allaient être rappelés entre janvier et la fin de l’année 2016. Le 15 octobre, les autorités allemandes, dont l’Autorité de régulation des Transports (KBA), ont insisté pour un rappel rapide et exhaustif des véhicules. 2,4 millions de voitures sont concernées outre-Rhin, 948 064 en France. Au total, 8,5 millions de véhicules sont concernés dans toute l’Europe. Si la réparation du préjudice moral et le lien avec le consommateur rendent ce rappel indispensable, la dimension technique et les bénéfices (autres que financiers) pour les propriétaires des véhicules concernés posent plus de questions.

Modifications électroniques et mécaniques

Volkswagen n’a pas encore communiqué les modalités précises des modifications techniques apportées aux véhicules. "Les mesures correctives sont en cours de définition, explique-t-on chez VW. Elles doivent au préalable être soumises au KBA, qui les soumettra ensuite à chaque gouvernement des 28 pays de l’Union Européenne". Une chose semble sûre : le groupe allemand devrait supprimer le logiciel fraudeur fourni par l’équipementier allemand Bosch, initialement pour des tests, et reprogrammer le calculateur moteur. Le quotidien allemand Bild, cité par le Moniteur Automobile, évoque cependant le 15 octobre des modifications mécaniques à apporter sur les quatre cylindres 1,6 TDI. Les versions 1 .2 et 2.0 ne subiraient qu’une manipulation électronique. "Les mesures correctives seront annoncées courant novembre", commente seulement Volkswagen.

Moins de pollution

Mais quelles peuvent être les conséquences de ces modifications techniques ? Plusieurs ingénieurs motoristes que nous avons interrogés sont convaincus qu’une fois le logiciel de triche supprimé et le calculateur moteur reprogrammé, le moteur devrait passer les normes environnementales. Se pose cependant une question. Le logiciel permettait de contourner les normes américaines plus sévères sur les émissions de NOx qu'Euro 5. A priori, les véhicules incriminés respectaient les normes Euro 5 : en toute logique, il n'y aurait pas besoin de rappel sur le Vieux continent.

"Il faudrait connaître les raisons qui a poussé Volkswagen à tricher pour évaluer les modifications techniques à apporter ?", explique un ingénieur motoriste. Leur première interrogation porte sur la puissance du véhicule après la modification. "Pour remettre aux normes le moteur, VW va devoir aller plus loin que d'enlever le logiciel, affirme un autre ingénieur. La puissance ou le fameux dynamisme des modèles VW, que recherchent les clients, pourraient être affectés".

Quid de la consommation ?

Une seconde interrogation porte sur une hausse de la consommation pour faire fonctionner les systèmes de dépollution plus régulièrement que lorsque le véhicule était équipé du logiciel de triche."Consommation et pollution sont homologuées en même temps, donc une hausse de la dépollution sur route ne devrait pas avoir de conséquence sur la consommation", précise un troisième ingénieur. Mais ce dernier précise que la non-incidence sur la consommation ne devrait valoir que dans les phases sur route qui correspondent au cycle d’homologation… In fine, la voiture émettra moins d’oxyde d’azote mais pourrait bien consommer plus…

Et la maintenance ?

Un troisième problème émerge. "Ce qui me pose question, c’est la maintenance et la fiabilité du système de dépollution de ces voitures", souligne notre premier ingénieur. "Avec le logiciel truqueur, le système de dépollution ne fonctionnait pas tout le temps. Désormais, il sera beaucoup plus sollicité. Va-t-il tenir le choc ? Les clients ne devront-Ils pas repasser plus régulièrement au garage ?" se demande un autre spécialiste des moteurs.

Volkswagen n’a pas encore évoqué les modalités financières du rappel et de ses conséquences à long terme sur les véhicules. Mais si le constructeur prend en charge les modifications techniques, une indemnisation suite aux affaires judiciaires et ensuite les conséquences du rappel (maintenance plus récurrente, usure plus rapide) dans le temps, l’addition risque d’être salée pour le groupe. Le client pourrait surtout ne pas y trouver que des bénéfices : son véhicule se revendra-t-il plus facilement après le rappel ? Pas sûr…

Pauline Ducamp

PARCOURIR LE DOSSIER

Auto

Volkswagen aurait conçu plusieurs versions du logiciel de trucage

Auto

Le gouvernement allemand durcit le ton face à Volkswagen

Auto

Volkswagen va réduire ses investissements et accélérer dans l'hybride et l'électrique

Auto

Après le scandale, Volkswagen annonce ses premières mesures

Auto

Affaire Volkswagen : Pourquoi les tests français pourraient devenir une usine à gaz

Auto

L'avenir de Volkswagen est menacé, estime son nouveau président

Auto

Volkswagen estime à 8 millions le nombre de ses véhicules diesel trafiqués en Europe

Auto

Après le scandale Volkswagen, premiers tests en France pour détecter les fraudes antipollution

Auto

Les équipementiers ne sont pas responsables de la triche de Volkswagen

Auto

L’impossible équation qui a conduit Volkswagen à la fraude

Auto

Infographie : ce que l'on sait du scandale Volkswagen

Auto

Scandale Volkswagen : 2,1 millions de véhicules Audi concernés

Auto

La route semée d'obstacles du nouveau patron de Volkswagen

Automobile

Diesel Gate : l'Inria réagit au logiciel espion de Volkswagen

Auto

Matthias Müller est le nouveau patron de Volkswagen

Auto

Affaire Volkswagen : la suspicion touche les autres constructeurs

Environnement

Affaire Volkswagen : les tests aléatoires sur 100 voitures démarreront la semaine prochaine

Dépêches Reuters

Volkswagen aurait aussi manipulé les tests d'émissions en Europe

Auto

Le patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, démissionne

Logiciels & Applications

L’affaire Volkswagen relance le débat sur l’open source dans l’automobile

Auto

Pourquoi l’affaire Volkswagen pourrait changer la donne dans l’industrie automobile

Auto

Les jours de Martin Winterkorn à la tête de VW semblent comptés

Auto

"Le scandale Volkswagen n’est que la partie émergée de l’iceberg"

Auto

Pourquoi le scandale qui touche Volkswagen est le pire cauchemar de Martin Winterkorn

La semaine de l'automobile

Volkswagen s'apprêterait à limoger son patron, selon la presse allemande

Auto

Les dessous technos de la triche de Volkswagen

Auto

Peter Mock et John German, les deux lanceurs d'alerte à l'origine du scandale Volkswagen

Auto

11 millions de véhicules concernés par la fraude de Volkswagen

Auto

Affaire Volkswagen : des réactions mesurées de la part des professionnels de l'automobile

Editorial

VW, der Betrüger (le fraudeur)

Auto

Après la tricherie de Volkswagen, Michel Sapin demande une enquête approfondie en Europe

Auto

Affaire Volkswagen : les cycles d'homologation en trois points

Auto

Daimler et BMW "non concernés" par l'affaire Volkswagen aux Etats-Unis

Auto

Volkswagen accusé d'avoir contourné les règles antipollution aux Etats-Unis

Auto

Une ONG européenne dénonce l'écran de fumée des constructeurs auto sur le diesel

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

49 - Cholet

Prestation de surveillance et de sécurité par vigile de l'accueil de la CAF de Maine-et-Loire

DATE DE REPONSE 06/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS