Le rachat de Monsanto pèse sur les résultats de Bayer

Le groupe chimique et pharmaceutique allemand a publié un bénéfice 2018 en très forte baisse de 76,9% par rapport à l'année précédente. Ces mauvais chiffres cachent toutefois un chiffre d'affaires et un Ebitda en progression.

Partager
Le rachat de Monsanto pèse sur les résultats de Bayer
Bayer a annoncé des résultats en forte baisse.

Le rachat de Monsanto coûte cher à son nouveau propriétaire Bayer. Le groupe chimique et pharmaceutique allemand a, en effet, annoncé une baisse de son bénéfice de 77% par rapport à l'année précédente. Le bénéfice net du groupe s'établit à 1,7 milliard d'euros contre plus de 7,3 milliards l'année précédente.

Effets conjoncturels

Ces mauvais résultats sont avant tout l'effet de la stratégie du groupe. En effet, en 2017, les résultats de Bayer avaient été "boostés" par la revente de Covestro, spécialiste du polymère, qui lui avait permis de lever 2,2 milliards d'euros.

Le groupe qui se veut rassurant, préfère mettre en avant l'augmentation de ses ventes, passées de 35 à 39 milliards de dollars en un an et un bénéfice opérationnel en hausse de 2,8% sur la même période.

L'activité pharmaceutique, tirée par la consommation en Chine et la filiale "CropScience" réalise les meilleurs résultats. Un succès logique pour le président du conseil d'administration Werner Baumann qui, dans un communiqué, est revenu sur la stratégie de l'entreprise: "ces dernières années, nous nous sommes systématiquement développés pour devenir une société spécialisée dans les sciences de la vie, clairement alignée sur les grandes tendances de la santé et de l’agriculture".

Le poid du rachat de Monsanto

Une stratégie qui s'est traduite par le rachat de Monsanto. 2018 a été marquée par la finalisation de cette acquisition dont le poids pèse lourd sur les comptes de l'industriel allemand. Et la revente des activités semences et pesticides de Bayer à BASF au premier trimestre 2018 pour 1,7 milliard d'euros n'aura pas été suffisante.

Au cours de l'année passée, l'action du groupe a reculé de plus de 38% obligeant Bayer à annoncer, en novembre 2018, une réduction de ses effectifs de 10%. Au total, 12 000 postes doivent être supprimés d'ici à 2021.

Multiplication des procès

Bayer est par ailleurs plombé par les différentes décisions de justice, notamment aux Etats Unis, contre le Roundup, l'herbicide commercialisé par Monsanto. En juillet dernier, la justice californienne avait condamné le groupe à 78 millions de dollars de dédommagements estimant que l'entreprise américaine aurait dû informer ses clients de la dangerosité de ses produits. Une décision à laquelle Bayer a fait appel. Plus de 9 000 autres dossiers impliquant le pesticide seraient actuellement à l'étude en Californie.

Le sujet ne semble toutefois pas inquiéter le groupe allemand dont le président du conseil d'administration s'est montré confiant : "L’acquisition dans le secteur de l’agriculture nous a propulsé au premier rang sur ce marché. L'intégration des deux sociétés a très bien commencé. Bayer a réalisé avec succès la plus grande acquisition de son histoire et atteint ses objectifs opérationnels en 2018. Nous avons tracé la bonne voie pour l'avenir".

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - BEZIERS MEDITERRANEE HABITAT

Entretien et exploitation des installations de chauffage collectif, de climatisation et d'ECS

DATE DE REPONSE 01/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS