Le qatari Ooredoo retire son offre pour Maroc Telecom

PARIS (Reuters) - Le groupe qatari Ooredoo (ex-Qtel) a annoncé vendredi avoir retiré son offre pour acquérir la participation de 53% de Vivendi dans Maroc Telecom, laissant l'opérateur de télécoms d'Abou Dhabi Etisalat dernier candidat en lice.

Partager

Ooredoo avait fait une offre indicative en décembre dernier avant de soumettre sa proposition complètement financée le 22 avril.

"Bien que Maroc Telecom représente un bon choix pour notre portefeuille mondial, il n'est plus dans le meilleur intérêt de nos actionnaires de continuer à engager des fonds dans ce qui est devenu un long processus. Nous retirons donc notre offre (...)", explique dans un communiqué Nasser Marafih, directeur général du groupe.

Des sources proches du dossier avaient fin mai indiqué à Reuters qu'Etisalat avait proposé un prix plus élevé qu'Ooredoo pour reprendre la participation de Vivendi dans Maroc Telecom.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthieu Protard

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS