Le Qatar quitte l'Opep sur fond de questions sur la production de pétrole

Le 3 décembre, le gouvernement du Qatar a annoncé qu'il quitterait en janvier 2019 l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). L'émirat souhaite se concentrer sur sa production de gaz naturel liquéfié. Cette décision intervient alors que d'autres pays de l'organisation ont augmenté leurs pompages pour compenser l'effet des sanctions américaines à l'encontre de l'Iran.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le Qatar quitte l'Opep sur fond de questions sur la production de pétrole
Le gouvernement du Qatar a annoncé qu'il quitterait en janvier 2019 l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Le lundi 3 décembre, le gouvernement du Qatar a annoncé sa décision de quitter l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Cette décision sera effective en janvier 2019, a déclaré Saad Al-Kaabi, ministre de l'Énergie de l'émirat. Il a précisé que le Qatar continuerait à produire du pétrole mais se concentrerait sur sa production de gaz, en tant que premier exportateur mondial de gaz naturel liquéfié.

Le Qatar était membre de l'Opep depuis 1961. L'organisation, établie en 1960, compte 14 autres membres, dont l'Arabie saoudite, premier producteur mondial de pétrole. En juin 2017, l'Arabie saoudite a rompu ses relations diplomatiques avec le Qatar sur fond de tensions diplomatiques.

Production de pétrole en baisse en novembre

Cette décision du Qatar intervient dans un contexte de questions sur la production de pétrole. La production des pays de l'Opep a baissé en novembre mais reste abondante, l'Arabie saoudite et d'autres ayant répondu à l'appel de Donald Trump en augmentant leurs pompages afin de compenser l'effet des sanctions américaines à l'encontre de l'Iran.

Les 15 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole ont pompé 33,11 millions de barils par jour (bpj) en novembre, soit 160 000 bpj de moins qu'en octobre, mois marqué par la plus forte production du cartel depuis décembre 2016.

L'enquête confirme les signaux indiquant que la production de l'Opep se maintient à un niveau élevé malgré les sanctions imposées par les États-Unis à l'Iran. Sans surprise, l'Iran est le pays est dont la production a le plus baissé en novembre, devant l'Irak.

La hausse la plus importante est pour l'Arabie saoudite, dont l'offre a atteint un record à 11 millions de bpj. Les Émirats arabes unis ont également augmenté leurs pompages, répondant eux aussi à l'appel du président américain, qui souhaitait un effort de leur part afin d'empêcher les cours de monter. Les cours du brut ont reculé de plus de 20% en novembre en raison de craintes concernant la surabondance de l'offre mondiale.

Un accord entre l'Opep et la Russie pour une réduction limitée des pompages ?

Le ministre russe de l'Énergie, Alexandre Novak, devait rencontrer le 30 novembre son homologue saoudien à l'occasion du sommet du G20 de Buenos Aires, afin de discuter d'une réduction de la production en 2019, rapporte l'agence de presse russe RIA.

L'éventualité d'une réduction de la production dominera l'agenda de la réunion de l'Opep, jeudi 6 et vendredi 7 décembre à Vienne (Autriche).

"Les prix pourraient baisser fortement si l'Opep laissait la production inchangée", écrivent les analystes de Capital Markets, qui disent s'attendre à un accord entre l'Opep et la Russie pour une réduction limitée des pompages.

Stephen Brennock, courtier en pétrole chez PVM, a prédit pour sa part un accord en trompe-l'oeil. "La Russie et l'Arabie saoudite accepteront de réduire la production mais pas autant qu'il le faudrait pour empêcher un déséquilibre de l'offre début 2019", a-t-il dit.

Avec Reuters (Alex Lawler; Patrick Vignal pour le service français)

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS