Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le Qatar dépense 5,6 milliards d'euros pour 24 Eurofighter Typhoon

, , ,

Publié le , mis à jour le 18/09/2018 À 16H42

Le Qatar a effectué un premier versement le 18 septembre, honorant ainsi sa commande portant sur l'achat de 24 avions de combat Typhoon, construits par le consortium Eurofighter, réunissant BAE, Airbus et l'italien Leonardo.

Le Qatar dépense 5,6 milliards d'euros pour 24 Eurofighter Typhoon
Un Typhoon de la Royal Air Force
© U.S. Air Force photo by Senior Airman Kayla Newman

C'est désormais acté. Après un accord de principe survenu en septembre 2017 et la signature du contrat en décembre, le Qatar a payé le 18 septembre 2018 le premier versement pour l'achat de 24 avions de chasse Typhoon Eurofighter, a indiqué dans un communiqué le groupe de défense britannique BAE Systems, membre du consortium européen Eurofighter aux côtés d'Airbus et de l'italien Finmeccanica. "Ce contrat d'environ 5 milliards de livres (5,6 milliards d'euros, ndlr) est devenu effectif lorsque nous avons reçu le premier paiement ce jour."

L'accord prévoit non seulement la livraison de 24 Eurofighter mais aussi de 9 avions d'entraînement avancés Hawk, ainsi que les services associés. Les livraisons sont prévues pour la fin 2022.

De nombreux emplois concernés en Grande-Bretagne

En décembre dernier, le ministre de la Défense britannique Gavin Williamson et son homologue qatari Khaled ben Mohammed el Attiyah avaient participé à la cérémonie de signature d'un accord que Williamson avait assimilé à "un vote de confiance massif, qui vient étayer des milliers d'emplois britanniques et injecter des milliards dans notre économie". L'Eurofighter Typhoon est construit par un consortium réunissant BAE, Airbus et l'italien Leonardo et représente 40 000 emplois en Grande-Bretagne. Deux mois plus tôt, l'industriel britannique avait fait part de 2 000 suppressions de postes en vue en raison des faibles commandes d'Eurofighter...

En mars dernier, le consortium a par ailleurs conclu un protocole d'accord distinct avec l'Arabie Saoudite pour la livraison de 48 avions de chasse. Ryad a déjà reçu 72 appareils de ce type commandés il y a dix ans.

L'agence qatarie QNA avait rapporté en septembre 2017 que la lettre d'intention signée par le Qatar était une décision perçue comme étant susceptible de froisser les pays arabes qui boycottaient l'émirat depuis plus de trois mois. "Il s'agira du premier contrat de défense majeur avec le Qatar, l'un des partenaires stratégiques du Royaume-Uni", avait déclaré le ministère de la Défense britannique à l'époque, ajoutant que les négociations duraient depuis plusieurs années.

 

Avec Reuters (Elizabeth Piper, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle