Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le provençal Optimum Tracker suit la course du soleil

, , ,

Publié le

Made in France

Le provençal Optimum Tracker suit la course du soleil
L’O-Track CPV augmente la production solaire jusqu’à 30%.

Les entreprises citées

Optimum Tracker a mis quatre ans pour finaliser ses trackers solaires pour centrales photovoltaïques et engranger ses premières ventes. Fondée en 2009 à Meyreuil (Bouches-du-Rhône) par les jumeaux Yacin et Madyan De Welle, jeunes diplômés d’Arts et Métiers ParisTech d’Aix-en-Provence, la société vise désormais un chiffre d’affaires de 12 à 15 millions d’euros en 2015. Trois centrales sont déjà équipées à Sénezergues (Cantal), Garein (Landes) et Pujaut (Gard) d’une puissance de 20 MW. Le dispositif a donné lieu à cinq brevets. Il se décline en deux gammes, l’une autour d’un seul axe horizontal (O-Track HZ), adaptable à des terrains vallonnés, l’autre sur deux axes (O-Track CPV), approprié pour les régions désertiques afin de capter le maximum d’ensoleillement. Les performances sont suivies à distance grâce à une plate-forme logicielle conçue en interne.

Avec ces trackers, le soleil est suivi du lever au coucher. "Le rendement de la centrale est accru de 25 % par rapport à une installation fixe", assure Yacin De Welle, le président de cette start-up qui a bénéficié de nombreux soutiens publics (Bpifrance, collectivités locales, pôle de compétitivité Capenergies…) et privés (CAAP Création, Total Développement Régional, Airbus Group…) pour ses recherches et l’industrialisation de son innovation. Optimum Tracker, qui prévoit de doubler son effectif cette année, a réalisé l’an passé 4,8 millions d’euros de chiffre d’affaires, avec 12 salariés. L’ouverture d’une filiale à San Diego va lui permettre de prospecter aux États-Unis, au Mexique, au Chili… En avril, la start-up a lancé un projet en Tunisie. "En 2015, 20 % de notre activité viendra de l’export, mais, en 2016, nous devrions atteindre les 80 %", prévoit Madyan De Welle.

Jean-Christophe Barla

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle