Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le projet Transpose d'Airbus veut mettre les cabines d'avion en kit

Pierre Monnier , , , ,

Publié le

Changer la configuration d'un avion prend des jours. Mais avec le projet Transpose d'Airbus, ce temps pourrait être réduit à quelques heures. L'idée est de créer des modules interchangeables qui s'emboiteraient pour former une cabine complète. Un projet qui ouvrirait la porte aux vols grand luxe.

Le projet Transpose d'Airbus veut mettre les cabines d'avion en kit © Airbus Group

Voitures, vêtements, téléphones mobiles… Aujourd'hui, il est facile de customiser à peu près tout et n'importe quoi. Pourtant, lorsqu'il s'agit d'aviation, tout se complique. C'est le point de départ du projet – un peu fou – Transpose dans lequel s'est lancé Airbus. "Malgré des progrès incroyables dans l'aviation commerciales, les cabines d'avion sont fondamentalement restées les mêmes qu'au début du transport aérien il y a un siècle", déplore Jason Chua, l'ingénieur responsable du projet chez A3, l'arrière base d'Airbus Group en plein cœur de la Silicon Valley qui mène le projet.

 

 

L'objectif de Transpose est de concevoir des modules interchangeables capables de former une cabine en adéquation avec le type de vol ou la clientèle d'une compagnie. "Imaginez un vol d'après-midi atterrissant à l'aéroport de San José en Californie, détaille Jason Chua. Les passagers sortent et, en quelques minutes, les sièges sont changés pour des lits superposés. Cela permet un vol de nuit de 12 heures à destination de Singapour beaucoup plus agréable pour les passagers."

Mais le concept ne s'arrête pas là. Car en plus des lits, les modules pourraient contenir des cabines de spa, des salles de gym, des bars, ou même une aire de jeu pour enfant. Le projet Transpose s'adresse donc principalement au consommateur, mais il n'oublie pas pour autant les industriels. "Un fabricant de sièges pourrait tester un nouveau siège-lit avant de lancer plus largement la production", explique Jason Chua. La seule limite à l'exercice semble ainsi être l'imagination des avionneurs et compagnies aériennes.

 

 

Un projet ouvert à tous

Les équipes du projet Transpose vise une sortie du projet dans les prochaines années. Un délai "ambitieux" reconnait Jason Chua, mais "réalisable si l'on garde notre rythme actuel". A3 compte des ingénieurs du monde entier et s'appuie sur les experts renommés dans le domaine des cabines d'Airbus Group.

Mais pour faciliter les recherches, le projet Transpose est réalisé de la manière la plus ouverte possible. "Nous avons besoin des meilleurs partenaires que nous puissions trouver, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur d'Airbus Group", avoue Jason Chua. Alors, que vous soyez une compagnie aérienne, un fabricant, une marque, ou tout simplement un passager passionné, vous pouvez "changer notre façon de voler".

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

22/01/2017 - 20h29 -

C'est formidable mais où sont les systèmes?
Répondre au commentaire
Nom profil

05/01/2017 - 17h26 -

Absolument génial, j'ai raté l'étape ou il y avait les fenêtres..
Répondre au commentaire
Nom profil

05/01/2017 - 12h41 -

on perd en charge utile mais on augmente par le tarif la valeur ajoutée... pourquoi pas! segmenter certaines lignes par rapport au profil consommateur .... pourquoi pas !
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle