Le projet photovoltaïque de Voltalia à La Barben à nouveau à l'arrêt

Le défrichage des terrains avait commencé en début d'année et Voltalia espérait mettre en service ses trois premiers parcs photovoltaïques en octobre 2012 sur un projet total de huit parcs et 172 hectares à La Barben (Bouches-du-Rhône), près de Salon-de-Provence. Mais cet investissement estimé à 160 millions d'euros devra encore attendre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le projet photovoltaïque de Voltalia à La Barben à nouveau à l'arrêt

Le tribunal administratif de Marseille a jugé en référé, sur saisine d'associations de protection de l'environnement (Ligue pour la Protection des Oiseaux, Conservatoire des Espaces Naturels de Provence), que les permis de construire accordés par la municipalité devaient être suspendus, en raison de l'existence d'un "doute sérieux" sur leur légalité.

La justice a constaté un vice de forme dans la modification du plan d'occupation des sols de la commune en décembre 2009. Les travaux doivent donc être arrêtés jusqu'à la décision sur le fond.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Basée à Aix-en-Provence, Voltalia devra à nouveau tenter de convaincre les opposants à son faramineux projet (320 000 panneaux pour 130 millions de KW/h par an). Un projet, selon son directeur France et Europe, Patrick Delbos, "de référence par son approche, son intégration environnementale et ses technologies" ainsi qu'il l'annonçait au lancement des premiers travaux.

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS